Skoda

Essai Skoda Fabia Combi : la voiture du Gent'lover

Prague, République tchèque. Il y a comme un sentiment de revival du Tour de France — sans les cyclistes ! Car, ici les Skoda pullulent forcément et pour cause : il s'agit du chef-lieu de la marque.

+ de photos Skoda Fabia Combi Monte Carlo

Non, ce n’est pas un cliché de conduire une Skoda en République tchèque, mais ce n’est pas l’endroit où vous vous ferez le plus remarquer. Un peu comme rouler en Volvo en Suède ou en Peugeot dans l’Hexagone… la République tchèque est, après la Hongrie, la capitale des plus grandes productions européennes de film d’amour (pour adultes !).

Et c’est sur les routes de campagne que nous avons pu essayer la troisième génération de la Skoda Fabia Combi dans sa version restylée et voir si l’amour est véritablement dans le pré.

Fabia résonne comme un prénom aux consonances italiennes, véhiculant des valeurs fortes et puissantes, mais incarnant la noblesse et la simplicité du plus beau sentiment : l’amour !

Ainsi, la nouvelle Fabia arbore une nouvelle tenue restylée, avec notamment à l’extérieur, une grille d’aération plus évoluée. Les deux avant ont également été retravaillés avec cet ajout de bandeau lumineux diamanté forgeant des feux dont le look en ressort plus qu’incisif, piquant et au faisceau LED aiguisé. Un bandeau aurait pu faire presque bling-bling s’il ne rappelait pas celui que l’on retrouve sur les Bugatti.

Une farandole de mise en beauté avec pour cette nouvelle version face-lift le détecteur d’angles morts. L’avertisseur en cas d’obstacle ou de mouvement lors de marche arrière. L’appel d’urgence intégré en cas de déclenchement de ceinture ou d’airbags. L’appel du bon samaritain, si témoin d’accident.

La suite se passe à l’intérieur. Nouveau tableau de bord épuré et sobre, écran GPS bordé de boutons intuitifs, et une optimisation de l’espace qui est des plus agréable.

La clé est rangée dans son socle. Deux paquets de chewing-gum, un téléphone mystérieux qui attend, une bouteille d’eau dans le vide-poches à l’avant, une paire de lunettes de soleil Ray-ban, une tablette trône sur un support à l’arrière de l’appui-tête, deux prises USB à l’arrière (Monsieur a sorti le grand jeu ?!) et de la musique de lover qui joue à la radio… aurions-nous pris place à bord de la voiture du parfait Gent'lover ?

Qui dit amour dit nécessairement jalousie ! À dose platonique bien évidemment ! L’option « Care connect » lui permettra de connaître où se trouve la voiture, mais également de connaître toutes les données relatives à l’automobile. Y compris les données de conduite, telles que les excès de vitesse ou le fait que l’auto soit sortie trop loin de son périmètre habituel. Une application qui s’utilise comme un philtre d’amour : avec précaution !

Et voilà cet amoureux en route sur les chemins, roulant sereinement avec le moteur 1.0 l TSI de 3 cylindres, disponible en boîte 5 ou 6 rapports, comme avec la finition Monte-Carlo.

Sa couleur évoque sa passion et son aspect torride, une couleur rappelant la nature qui nous enivre.

Le point d’orgue se trouvera dans le coffre, non pas avec cette roue de secours ou ce cric, mais avec cette torche LED que vous pouvez emporter avec vous. Je ne vous dirai pas quoi en faire, mais je vous laisse bien imaginer à quoi elle pourrait servir...

Daniel Latif

Votre avis nous intéresse sur :  Essai Skoda Fabia Combi : la voiture du Gent'lover

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter