DS

La DS 7 Crossback Présidentiel à Rétromobile

Le 14 mai 2017, DS 7 Crossback Présidentiel entrait dans l'histoire en faisant sa première sortie officielle, ses premiers tours de roue sur les Champs-Elysées, avec le nouveau Président à son bord. Voici que la nouvelle marque DS Automobiles, nous la présente sur son stand Rétromobile.

+ de photos DS 7 Crossback BlueHDi

La DS 7 Crossback unique du Président E. Macron !

De couleur Bleu Encre, DS 7 Crossback Présidentiel revêt une finition exclusive avec son toit découvrable réalisé sur-mesure, ses éléments identitaires tels que les signatures « République Française » sur ses flancs ou encore son porte-drapeau.

Son intérieur en cuir Art Leather noir est magnifié par un habillage de Toile de Laque conçue et fabriquée par l’Atelier Maury, doreur de renom parisien. Des touches d’or subtiles et légères ornent ses coques de rétroviseurs ou ses jantes 20 pouces, véritables démonstrations d’un savoir-faire français que ces maîtres-artisans ont su perpétuer au fil des siècles.

DS 7 Crossback Présidentiel résolument technologique, embarque également l’ensemble des équipements high-tech proposé sur la version de série, tels : DS CONNECTED PILOT, qui ouvre la voie à la conduite autonome, DS ACTIVE SCAN SUSPENSION, la suspension DS du 21e siècle ou encore DS NIGHT VISION qui apporte une lisibilité exceptionnelle de la route la nuit.

Pour connaître notre avis sur la nouvelle DS 7 Crossback, on vous propose de lire notre essai en cliquant ici : Essai DS 7 Crossback : bon chic, bon genre.

La lignée des DS et des présidents…

Retour dans les années 60, une DS 19 Confort de juin 1961 rappellera ce temps où les DS investissaient les cours du Palais de l’Elysée, de l’Hôtel Matignon ou encore des ministères. La voiture exposée a été rénovée en 2016 conformément à son état d’origine. Elle est l’une des dernières DS produites selon le dessin de la DS de 1955 avec notamment ses prises d’air situées sur les ailes avant - appelées communément ailes cendriers. Equipée d’un moteur de 83cv nouveau à l’époque, elle est habillée d’un intérieur en Elanca Bleu.

Si la DS d’origine est encore aujourd’hui dans les mémoires, nul doute qu’elle le doit à un ambassadeur de choix, le Général de Gaulle, 18e président de la République française et 1er de la Ve République. Il l’adopta dès son arrivée au pouvoir, en 1958, et ce pour tous ses déplacements tant officiels que privés. Cependant, il faudra attendre dix années pour voir arriver une DS limousine d’apparat dans le parc du Palais de l’Elysée, la DS 21 Présidentielle immatriculée 1PR75 - PR pour Présidence de la République. Livrée le 14 novembre 1968, cette voiture hors normes avait pour cahier des charges de devoir être plus longue que la Lincoln alors utilisée par le Président des Etats-Unis. Elle mesure 6,53m et rentre alors tout juste dans le plus grand garage de l’Elysée (6,87m).

En mars 1969, la DS 21 Présidentielle a été utilisée lors de la visite du Président américain Richard Nixon. Accompagné du Président français Charles de Gaulle, ils descendirent les Champs-Elysées à son bord.

Dessinée par le bureau de style Citroën et aménagée par le carrossier Henri Chapron à Levallois-Perret, ce modèle unique, réalisé sur la base d’une DS 21, reçoit un équipement des plus luxueux avec glace de séparation bombée et inclinée, sellerie entièrement réalisée en cuir marron, strapontin pour l’interprète, glaces électriques, climatisation, éclairages directs et indirects, interphone et mini-bar encastré.

Elle fut utilisée par les présidents Charles de Gaulle et Georges Pompidou jusqu’à son remplacement en 1972 par deux SM Présidentielles décapotables.
Lancée au mois de mars 1970 au Salon de Genève, la SM se présente comme la digne héritière de la DS. La SM est l’incarnation du Grand Tourisme français alliant performance et raffinement.

Les études qui ont abouti à cette grande routière ont d’ailleurs été menées sur la base de DS. Outre son moteur à six cylindres en V (Maserati), elle porte en elle tout l’ADN de la DS, tant du point de vue technique que du point de vue de l’équipement, du confort, du niveau de finition et des qualités dynamiques.
En 1971, lors de la mandature du 19e Président de la République française, Georges Pompidou, la Présidence commande deux exemplaires exclusifs de SM rallongés, décapotables, 4 portes. De couleur Gris Anthracite métallisée Black Tudor, ils sont habillés d’un intérieur en cuir naturel.

Réaliseées par le carrossier Henri Chapron, ces SM Présidentielles adoptent une boîte de vitesses et un système de refroidissement spécifiques permettant de rouler au pas. Utilisées lors de cérémonies officielles avec des hôtes étrangers, elles paraderont en mai 1972, lors de la visite officielle de la Reine d’Angleterre.
Ces SM Présidentielles seront aussi bien empruntées par les présidents Pompidou, Giscard d’Estaing, Mitterrand ou encore Chirac. Ce dernier l’utilisera le 17 mai 1995 pour son investiture.

Il faudra attendre 2012 pour découvrir une nouvelle DS en version Présidentielle, la DS 5. Le 15 mai 2012, François Hollande, le 24eme Président de la République Française, choisit DS 5 pour saluer les citoyens Français et le monde entier lors de la céreémonie de son investiture.

Spe?cialement conçue et produite pour cet événement historique qui honore l’arrivée au pouvoir d’un nouveau Président, cette DS 5 est découvrable et équipée de la technologie Hybrid4 qui allie un moteur thermique Diesel à un moteur électrique, permettant aussi d’être 4 roues motrices.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  La DS 7 Crossback Présidentiel à Rétromobile

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter