logo La revue auto

La Mercedes AMG GT quatre portes pourrait faire 815 ch

Afin de faire face comme il se doit à la Porsche Panamera, la Mercedes-AMG GT quatre portes recevra dès septembre 2018 un V8 de 612 ch suivis d'une gamme de motorisations hybrides plus puissantes en 2019.

Exterieur_Mercedes-AMG-GT-Concept-2017_7 Exterieur_Mercedes-AMG-GT-Concept-2017_9 Exterieur_Mercedes-AMG-GT-Concept-2017_11 Exterieur_Mercedes-AMG-GT-Concept-2017_14 Exterieur_Mercedes-AMG-GT-Concept-2017_15 Exterieur_Mercedes-AMG-GT-Concept-2017_16
Voir la galerie photo

Le nouveau modèle Mercedes-AMG a été conçu comme une CLS 63 haut de gamme et comme un concurrent de la Porsche Panamera. La version de production devrait faire ses débuts mondiaux au Salon de Genève en mars prochain et les ventes devraient débuter en septembre 2018.

L’AMG sera lancée avec le V8 biturbo de 4,0 litres de 612 ch que l’on trouve déjà dans les E63S (lire l’essai) et S63, une boîte de vitesses automatique à neuf rapports et un système à quatre roues motrices entièrement variable. Cependant, les responsables de Mercedes affirment qu’il existe également des plans concrets pour la production de transmissions hybrides à partir de 2019.

La marque a décidé de développer une gamme hybride avec trois capacités de batterie différentes et donc trois niveaux de puissance, allant jusqu’à 815 ch. La chaîne cinématique hybride utilisera le moteur V8 de 4,0 litres à double turbocompresseur d’AMG, monté longitudinalement à l’avant, en combinaison avec un moteur électrique situé sur l’essieu arrière. Le moteur thermique délivrera sa puissance aux quatre roues tandis que le moteur électrique fournira de l’énergie exclusivement aux roues arrière.

La Mercedes-AMG GT quatre portes recevra ainsi, au choix, un groupe motopropulseur de 680 ch avec une autonomie électrique de 30 km, une variante de milieu de gamme de 750 ch offrant une autonomie électrique de 40 km et pour finir une version de 815 ch offrant une autonomie électrique de 50 km.

La nature modulaire de ces groupes motopropulseurs devrait leur permettre de se retrouver, à terme, dans d’autres modèles AMG, y compris les successeurs du GT Coupé et du Roadster.