logo La revue auto

Le porsche cayenne transfigure

La firme allemande lève le voile sur ce qui est l'évolution du Cayenne. Esthétiquement, le SUV change en tendant ses lignes. Il faut dire que les designers allemands sont plutôt partisans de l'évolution que de la révolution. On retrouve donc toujours la même ligne, avec un avant plus menaçant, grâce à des phares plus étirés et quelques détails, tels les feux et pare-chocs arrière, modifiés.

Exterieur_Porsche-Cayenne_0 Exterieur_Porsche-Cayenne_1 Exterieur_Porsche-Cayenne_2 Exterieur_Porsche-Cayenne_3 Exterieur_Porsche-Cayenne_4 Exterieur_Porsche-Cayenne_5
Voir la galerie photo
Mais les transformations les plus importantes concerne les motorisations, avec maintenant des moteurs à injection directe. Cette évolution devrait permettre une diminution de la consommation pouvant aller jusque 15% , selon Porsche.

Le Cayenne est toujours disponible en trois versions : la version de base, appelée Cayenne tout simplement, se dote d'un V6 de 3.6 (déjà vu sous le capot du Touareg) développant 290 chevaux et 385 Nm, soit 40 ch et 75 Nm de mieux. Le gain en performances devrait être sensible, car Porsche annonce une seconde de mieux sur le 0 à 100 km/h soit 8,1s et 13 km/h de mieux en vitesse de pointe 227 km/h.

Le Cayenne S est toujours doté d'un V8, mais réalésé à 4.8 litres (contre 4.5 l précédemment). La puissance fait un bond de 45 chevaux, pour atteindre 385 chevaux, et le couple passe à 500 Nm (80 de mieux). Si en accélération, la nouvelle mouture ne gagne que deux dixièmes de seconde sur l'exercice du 0 à 100 km/h soit 6,6s. elle file 10 km/h plus vite et pointe maintenant à 252 km/h.

Enfin, Cayenne Turbo sera aussi puissant que la version actuelle dotée du kit usine. Soit 500 chevaux et un couple de 700 Nm (50 ch et 80 Nm de mieux)... Ce qui devrait largement suffire à tracter la remorque pour la brocante du coin... Les performances sont naturellement superlatives : 0 à 100 km/h en 5,1 secondes et une vitesse de pointe de... 275 km/h !