LifeStyle

Les concurrents du Rallye Neige et Glace sont dans les starting-blocks !

Pas moins de 85 équipages se sont fixé rendez-vous à Villard-de-Lans, pour cette 64e édition du Rallye Neige et Glace dont le grand départ sera donné ce dimanche 28 janvier par un prologue nocturne au terme de la journée de vérifications techniques et administratives.

+ de photos LifeStyle Rallye Neige et Glace

Dans les starting-blocks pour ce rendez-vous hivernal incontournable, on retrouve tous les ténors de la discipline, impatients de rejoindre les routes enneigées et verglacées du Vercors, de la Drôme, de l’Oisans et les cols les plus mythiques des Alpes. Plus de 1 000 bornes en trois jours pour une édition 2018 déclinée en vingt ZR (Zones de Régularité) qui s’annonce particulièrement intense avec, comme cerise sur le gâteau, des épreuves 100 % glisse sur les circuits de Lans-en-Vercors (lundi 29 janvier) avant le grand final sur l’anneau de glace de Serre-Chevalier (mercredi 31 janvier). Inutile de souligner que ce retour aux sources, à 30 kilomètres à peine de Grenoble, ville départ historique de l’épreuve, a suscité pas mal d’engouement. Et la liste des engagés de cette 64e édition du Rallye Neige et Glace en témoigne.

Le nouveau défi de Deflandre

Du côté des Classic et des deux roues motrices, le plateau est des plus impressionnants. Et malgré la concurrence d’autres épreuves, le Neige et Glace 2018 se taille la part du lion. Et parmi les favoris, il faudra à nouveau compter nos amis belges qui débarquent à nouveau en nombre de leur plat pays. Quadruple lauréat de l’épreuve, tenant du titre et vainqueur du Trophée des Alpes au mois de septembre dernier, Yves Deflandre fait bien sûr figure de favori. Accompagné d’Eddy Gully (lauréat à 5 reprises sur cette épreuve), Deflandre s’est pourtant lancé un nouveau défi. Après son Alfa Roméo et sa Porsche 911, le Belge s’aligne au volant d’une Volvo Amazon 122S de 1970. De quoi pimenter encore un peu plus cette course où ses principaux adversaires ne seront autres que ses compatriotes Johnny Delhez (Ford Escort), René Georges (VW Golf), Marc Van Dalen (Ford Escort), mais aussi Didier Defays (BMW 1602S) et Dirk Van Rompuy (Opel Ascona). De quoi animer une course très ouverte où une place dans le Top 5 final vaudra son pesant de clous. Fidèle au rendez-vous depuis sa création, Henri Pescarolo (Porsche 911) tentera de se mêler à nouveau à la bagarre. Pour épauler notre « Monsieur Le Mans », Michel Périn, fraîchement rentré de nouveaux exploits sur le Dakar, se fait un plaisir de se joindre à la légende du sport automobile français pour tenter de damer le pion aux Belges…

Figuière, l’homme à battre

Grand animateur de l’épreuve depuis plusieurs années, Bernard Figuière (Lancia Delta Intégrale) a une sacrée revanche à prendre. Accompagné du Belge Cédric Pirotte, le gentleman driver venu du Sud avait loupé la victoire in extremis l’an dernier au terme d’une bataille intense. Autant dire qu’il part, cette fois, avec l’étiquette de favori dans la catégorie réservée aux voitures à transmission intégrale. Gare cependant aux BMW 325 d’Axel et Sandrine Julien et de Daniel et Alexandre Thoreau, mais aussi à la Citroën BX GTI du Team Bertaud Belieu confiée à Jean-Christophe Sibelya et Karim Jeribi.

Rendez-vous dès ce dimanche matin face à l’Office du Tourisme de Villard-de-Lans pour une journée de vérifications administratives et techniques avant le Prologue qui, en soirée, déterminera l’ordre des départs pour la première étape de lundi…

©Zaniroli

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Les concurrents du Rallye Neige et Glace sont dans les starting-blocks !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter