logo La revue auto

Mclaren 570gt la surprise de woking

Ce n'est ni un coupé 2+2 ni une version découvrable Spider. L'évolution de la 570S promise par McLaren pour ce salon de Genève 2016 se nomme 570GT et s'affirme comme la routière de la gamme Sports Series du constructeur de Woking. Elle reçoit pour cela un aménagement étonnant : un compartiment à bagages de 220 litres derrière les passagers, accessible par l'intermédiaire d'un hayon vitré en forme de bulle.

Exterieur_McLaren-570GT_0 Exterieur_McLaren-570GT_1 Exterieur_McLaren-570GT_4 Exterieur_McLaren-570GT_5 Exterieur_McLaren-570GT_8 Interieur_McLaren-570GT_12
Voir la galerie photo

On attendait une version extrême de la 675LT mais c'est finalement, aux côtés de la 675LT Spyder et des P1 et 675LT MSO en fibre de carbone, une évolution de la 570S qui sera présentée par McLaren au salon de Genève 2016. Cette 570GT affiche un look inédit qui découle directement de sa vocation routière.

Car dans la famille Sports Series de McLaren, la 570 était, via sa version S, dédiée à la sportivité voire à la piste. Cette version GT est plus orientée vers la route, permettant même d'emmener quelques bagages avec soi grâce à son compartiment arrière revêtu de cuir, le Touring Deck, qui surplombe l'espace vide laissé par le moteur derrière les passagers.

Une bulle derrière les passagers

Ce compartiment est surplombé d'un hayon vitré en forme de bulle, qui s'ouvre sur le côté, pour donner accès aux 220 litres de volume de chargement ainsi proposés. Il vient en prolongement du toit panoramique vitré et est traité de la même manière que ce dernier pour transmettre la lumière dans l'habitacle tout en filtrant les UV. On peut aussi en profiter pour regarder les étoiles la nuit.

Cette évolution stylistique s'accompagne d'évolutions mécaniques pour rendre plus facile l'usage quotidien de la 570GT. Par rapport à la 570 S, la direction est moins directe, les suspensions plus souples, l'échappement moins bruyant et les pneus Pirelli P Zero spécialement étudiés pour réduire le volume sonore dans l'habitacle. De quoi rouler plus confortablement sur longues distances et sur des routes pas aussi lisses que l'asphalte d'un circuit.

Toujours 570 chevaux

Par contre, McLaren n'a pas touché au moteur. Le V8 biturbo 3.8 litres développe toujours 570 ch et 600 Nm. Les performances sont un tout petit peu en retrait par rapport à la 570S, avec un 0-100 km/h qui se fait en 3,4 secondes et un 0-200 km/h qui se fait en 9,8 secondes, pour une vitesse de pointe de 328 km/h.

Cette McLaren 570GT sera commercialisée à l'occasion du salon de Genève, à un tarif de 196 950 euros pour la France. Les premières livraisons interviendront d'ici la fin de l'année.