logo La revue auto

Mercedes interdit a la vente en france

Depuis le 12 Juin dernier, certains modèles de la marque à l'étoile sont bloqués en douane française. Le fabricant allemand s'interroge sur les motivations réelles du gouvernement français à refuser l'entrée dans l'hexagone des modèles Classe A, Classe B, SL et CLA.

Exterieur_Mercedes-CLA_0 Exterieur_Mercedes-CLA_1 Exterieur_Mercedes-CLA_2 Exterieur_Mercedes-CLA_3 Exterieur_Mercedes-CLA_4 Exterieur_Mercedes-CLA_5
Voir la galerie photo
Marc Langenbrinck, PDG de Mercedes a déclaré lors d'une récente conférence de presse : Nous sommes en attente d'explication de l'administration française pour ce blocage. C'est un gros problème puisque ces modèles représentent 50% de nos ventes . On peut comprendre l'inquiétude du N¬?1 de la firme allemande, d'autant que les raisons invoquées risquent de faire jurisprudence et entraîner d'autres pays de la communauté européenne à suivre l'exemple français.

La raison invoquée : le R134a , un gaz utilisé dans la climatisation et interdit par la communauté européenne en raison de sa nuisance sur la couche d'ozone ! Ores Mercedes utilise ce gaz dans ses nouveaux modèles, pourquoi ? Parce que le gaz de remplacement du R134a , moins impactant sur le réchauffement climatique : le R1234yf et utilisé par d'autres constructeurs s'enflamme en cas d'accident ! C'est en tout cas ce que la marque d'outre Rhin a démontré au travers de différents test réalisés par ses soins.

La sécurité passant en priorité, Mercedes a refusé de choisir le gaz R1234yf pour équiper ses climatisations. Le litige entre l'administration française et la marque à l'étoile porterait sur le fait que la première soupçonne la seconde d'avoir fait homologuer des véhicules neufs en modèles de type ancien afin de pouvoir continuer à utiliser le gaz R134a . En effet, les véhicules dits anciens ont jusqu'à 2017 pour remplacer leur gaz de climatisation. C'est le cas de la nouvelle Mercedes Classe S que La Revue Automobile vous a présenté, entièrement nouvelle et disposant de nouvelles technologies, elle a été homologuée par le KBA (bureau d'homologation allemand) comme restylage , ce qui est loin d'être le cas.

En attendant, les clients qui ont commandé un des modèles concernés sont en attente de leur véhicule. Mercedes est en train d'étudier une solution d'attente pour satisfaire leur clientèle, comme le prêt d'un modèle de la marque équivalent par exemple. Une affaire à suivre de près pour les aficionados français de la marque, La Revue Automobile ne manquera pas de vous tenir informés de l'évolution de ce litige, bien ennuyeux pour Mercedes.

nos dernières annonces

  • Renault Megane
    4 (2) 1.5 BLUE DCI 115 RS LINE EDC + TOIT OUVRANT

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 12/11/2020
    Garantie : 24 mois
    Prix de vente : 24 980€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 200€
    Remise de : -12 220€

  • Renault Kadjar
    (2) 1.5 BLUE DCI 115 INTENS EDC + TOIT PANO

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 24/11/2020
    Garantie : 23 mois
    Prix de vente : 25 280€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 350€
    Remise de : -12 070€