logo La revue auto

Nouvelle kia ceed sw un break banal bien dans la moyenne

KIA se lance dans l'arène du Salon International de Genève 2018 avec quelques nouveautés. La petite qui portait tous mes espoirs était la version break de la berline compacte Ceed. Sauf que voilà. Si les designers nous avaient fait rêver avec un concept-car digne des plus élégants shooting-brake des 70's, la version de série est d'un banal, affligeant !

Nouvelle kia ceed sw un break banal bien dans la moyenne
Voir la galerie photo

Alors que tous les constructeurs se battent pour proposer des breaks de caractères et ainsi proposer une véritable alternative à la mode des SUV, voici ce que nous propose KIA. Un break sans charme !

Les lignes semblent copier allègrement les références du marché sans pour autant les magnifier. C’est même plutôt l’inverse et comme si ce qui change était de trop. L’ensemble est plat et sans saveur ! Et ce n’est pas la calandre obèse qui améliore l’allure générale.

En passant à l’intérieur, c’est rebelote. Les plastiques sont fades, mal ajustés comme de coutume chez KIA, le dessin inintéressant et l’ergonomie est à revoir.

Heureusement, ce break va répondre aux besoins de certains avec des mensurations revues légèrement à la hausse et sa malle qui prend quelques litres pour atteindre les 600 litres. L’honneur est sauf !

Ceci dit, le problème, c’est que cette nouvelle KIA Ceed SW propose une gamme de moteurs sans saveur, certains diront même obsolète. La gamme va d’un 1,4 litre essence de 100 chevaux à 140 chevaux sur la version turbocompressée. En diesel, la firme propose des 4 cylindres de 1,6 litre de 115 et 136 chevaux. Déjà vus et revus, ils n’offrent aucun agrément !

Messieurs les stylistes, pourquoi nous avoir fait rêver avec un showcar splendide, pour nous proposer cette auto ? Allez un peu de courage, vous devez innover, c’est votre seul salut en Europe.

Les moteurs de la nouvelle KIA Ceed SW :

Essence
Moteur essence MPI 1,4 litre/100 ch
Type quatre cylindres en ligne, alimentation atmosphérique
Cylindrée 1,4 litre, 1 394 cm3
Alésage x course 72,0 x 84,0 mm
Puissance maxi 100 ch (74 kW)
Couple maxi 134 Nm
Soupapes 16 (quatre par cylindre)
Système d’alimentation Injection multipoints
Norme antipollution Euro Phase 6d TEMP

Moteur turbo essence T-GDI 1,0 litre/120 ch
Type trois cylindres en ligne, suralimenté
Cylindrée 1,0 litre, 998 cm3
Alésage x course 71,0 x 84,0 mm
Puissance maxi 120 ch (88 kW)
Couple maxi 172 Nm
Soupapes 12 (quatre par cylindre)
Système d’alimentation Injection directe
Norme antipollution Euro Phase 6d TEMP

Moteur turbo essence T-GDI 1,4 litre / 140 ch
Type quatre cylindres en ligne, suralimenté
Cylindrée 1,4 litre, 1 396 cm3
Alésage x course 71,6 x 84,0 mm
Puissance maxi 140 ch (103 kW)
Couple max. 242 Nm
Soupapes 16 (quatre par cylindre)
Système d’alimentation Injection directe
Norme antipollution Euro Phase 6d TEMP

Diesel
Moteur turbo Diesel U3 CRDi 1,6 litre / 115 ch
Type quatre cylindres en ligne, suralimenté
Cylindrée 1,6 litre, 1 589 cm3
Puissance maxi 115 ch (85 kW)
Couple maxi 280 Nm
Soupapes 16 (quatre par cylindre)
Système d’alimentation Injection directe à rampe commune
Norme antipollution Euro Phase 6d TEMP

Moteur turbo Diesel U3 CRDi 1,6 litre / 136 ch
Type Quatre cylindres en ligne, suralimenté
Cylindrée 1,6 litre, 1 589 cm3
Puissance maxi 136 ch (100 kW)
Couple maxi 280 Nm
Soupapes 16 (quatre par cylindre)

nos dernières annonces

  • Dacia Duster
    2 1.5 DCI 115 BLUE DCI PRESTIGE 4X2 + PACK CITY PLUS

    Diesel : Manuelle
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 19/01/2021
    Garantie : 36 mois
    Prix de vente : 19 470€
    Mensualité : 293,39/mois*
    Prix constructeur : 20 830€
    Remise de : -1 360€

  • Peugeot 5008
    2.0 BLUEHDI 180CH S&S GT EAT8

    Diesel : Automatique
    8821 km : Occasion
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 17/12/2019
    Garantie : 10 mois
    Prix de vente : 36 780€
    Mensualité : 553,62/mois*
    Prix constructeur : 51 930€
    Remise de : -15 150€