logo La revue auto

Saab la production de la 9 3 redemarre

Saab n'a pas encore dit son dernier mot. Maintenant sous contrôle chinois via la société NEV, la marque renaît avec le redémarrage de la production de la 9-3, dans un premier temps avec un moteur thermique puis en électrique.

Exterieur_Saab-9-3_24 Exterieur_Saab-9-3_25 Exterieur_Saab-9-3_43 Exterieur_Saab-9-3_48 Interieur_Saab-9-3_71
Voir la galerie photo

Voilà une histoire plutôt tumultueuse. Le constructeur Saab n'en finit pas de baisser rideau et de renaître. Abandonnée par General Motors en 2010, la marque suédoise est ensuite passée dans le giron du hollandais Spyker qui n'a pas su mener à bien ses projets. De retour au point mort, Saab est alors revendu à la National Electric Vehicle Suède (NEV), détenu par un investisseur chinois. Après de difficiles négociations avec General Motors quant à la cession de brevets, la production peut maintenant redémarrer, mais sans grande nouveauté.

Une 9-3 électrique en projet
Le premier modèle à sortir de l'usine de Trollhättan est donc une 9-3 datant de l'arrêt de production. La motorisation est héritée de l'ère General Motors et il s'agit d'un bloc 2 litres turbo. Mis à part en Chine et en Suède, NEV n'a pas encore indiqué dans quels pays serait vendue cette nouvelle 9-3, ni par quel réseau de distribution.

Comme son nom l'indique, ce constructeur souhaite avant tout se concentrer sur l'électrique, une 9-3 utilisant ce type de motorisation est prévu par la suite.