logo La revue auto

BMW R nineT /5 : une moto ? Non... une ode à la mythique Série 5

Chez BMW, on sait faire des belles auto, mais aussi des motos exceptionnelles. À l’occasion du 50e anniversaire de la série 5 et de la production BMW Motorrad à Berlin Spandau, la firme nous propose une splendide machine au style Néo Rétro sur base de la nouvelle R nineT.  

Voir la galerie photo

La BMW série 5, un modèle ? Non un mythe.

Dans les années 1960, la production automobile s’accéléra extrêmement rapidement chez BMW à Munich, c’est ainsi qu’il fut décidé de dorénavant fabriquer les motos à Berlin Spandau. La production y débuta en 1969 avec près de 400 employés et une nouvelle série : les modèles /5 R 50/5, R 60/5 et la R 75/5. Avec sa partie cycle et son moteur entièrement retravaillés ainsi que son design moderne, BMW alimente le marché de la moto en pleine expansion dans la durée.

Les modèles Série 5 connaissent d’emblée le succès grâce à leur dynamique de conduite sur les routes de campagne et leur confort en voyage. Les nouvelles motos BMW sont faites pour cette époque qui est marquée de quête du voyage, de rock’n roll et de sentiment de liberté. Et pour cela, les nouvelles Série 5 sont pour la première fois proposés dans une large palette de couleurs de carrosserie vives et éclatantes.

Avec le modèle anniversaire R nineT /5, BMW Motorrad ne rend pas uniquement hommage au 50e anniversaire de la série 5, et à la production BMW Motorrad à Berlin Spandau. Avec la R nineT /5, équipée en série de poignées chauffantes, elle évoque également les souvenirs d’une époque révolue et redonne vie aux modèles /5 au charme nostalgique, mais tout à fait contemporain.

Ce que propose cette nouvelle BMW R nineT /5…

Avec la R nineT /5, BMW fait renaître la tradition et le chic des roadster. Elle associe ainsi le charme rétro classique du modèle historique à la technologie moderne. Entre les cuisses on retrouve le boxer deux cylindres à plat refroidi par air qui a su faire ses preuves depuis plus de neuf décennies et la transmission par cardan. Ce bicylindre à plat dispose d’une cylindrée de 1 170 cm3 et 110 ch à 7 750 tr/min. Le couple maximal de 116 Nm est atteint à 6 000 tr/min et le régime maximal s’élève à 8 500 tr/min.

Les gaz sortent d’un échappement inspiré du modèle classique. C’est ainsi que l’on retrouve une ligne d’échappement poli, des collecteurs chromés qui épousent parfaitement l’allure sportive de la R nineT /5. Quant à la sonorité rauque typée boxer, elle est bien évidemment conforme au règlement européen.

À l’instar des autres modèles R nineT, la R nineT /5 possède un cadre treillis modulaire en tubes d’acier. Celui-ci se compose de trois éléments : le cadre principal avant, le cadre principal arrière avec une extrémité de cadre intégrée et le cadre dit passager. Ces trois parties de cadre sont vissées les unes aux autres. La nouvelle R nineT /5 offre ainsi aussi, grâce à son cadre de siège passager démontable, une grande liberté pour personnaliser à son gré l’allure et donc le tempérament de ce boxer BMW.

Des sensations authentiques au guidon qui prennent aux tripes – que ce soit en solo ou à deux. Comme avec les modèles /5 d’il y a 50 ans, la R nineT /5 ne séduit pas uniquement en solo, mais aussi à deux grâce à sa selle inspirée du modèle historique d’origine. La hauteur de selle du conducteur est d’environ 825 millimètres et confère avec sa zone affinée à l’avant un agréable confort d’assise autant pour le conducteur que pour le passager.

Pour une apparence en adéquation avec le style classique de la R 75/5, la R nineT /5 est dotée de roues à rayon de 3,5 x 17 pouces à l’avant et de 5,5 x 17 à l’arrière, sur lesquelles des pneus 120/70 ZR 17 et 180/55 ZR 17 sont montés. Pour une décélération sans faille et une sécurité élevée au freinage, des étriers de frein 4 pistons à l’avant associés à des disques de frein flottants de 320 millimètres de diamètre et à l’ABS. Pour éviter le patinage de la roue arrière sur route glissante, le contrôle automatique de stabilité ASC est disponible.

Pour respecter l’allure du modèle historique, le guidage de roue, qui a conservé une fourche conventionnelle avec un tube plongeur de 43 millimètres de diamètre et un débattement de 125 millimètres a été repris sur la R nineT /5. Le monobras oscillant Paralever prend en charge le guidage de la roue arrière de manière éprouvée, comme c’est le cas sur les autres modèles boxer de la gamme Heritage de BMW Motorrad. Un amortisseur central avec un ressort de couleur noire effectue parfaitement les tâches de suspension et d’amortissement et offre un débattement de 120 millimètres. La base du ressort est réglable et l’amortissement en détente peut en outre être ajustable en continu.


Nouvelle BMW R nineT /5 en un coup d'oeil :

- Un bicylindre à plat impétueux d’une cylindrée de 1170 cm3 développant une puissance de 110 ch, conforme à la norme Euro 4.
- Des rayons de roue de 3,5 x 17 pouces à l’avant et 5,5 x 17 à l’arrière.
- Un frein double disque d’un diamètre de 320 millimètres à l’avant. L’ABS de série.
- L’ASC (contrôle automatique de stabilité) de série.
- Les poignées chauffantes de série.
- La ligne d’échappement 2-en-1 en acier inoxydable avec collecteurs chromés et silencieux poli.
- Des rétroviseurs chromés.
- Des protège-genoux et une peinture sophistiquée en Lupinblau metallic avec reflets smoke et double ligne.
- Un garde-boue avant en Lupinblau metallic avec double ligne.
- Une selle biplace avec éléments décoratifs chromés et un passepoil blanc comme sur le modèle historique.
- Des plongeurs de fourche, moyeux et rayons de roues en aluminium argent. 
- Des détails raffinés, tels que des tés de fourche et des repose-pieds en aluminium forgé anodisé.