logo La revue auto

Calendrier Pirelli 2020 : « à la recherche de Juliette »

En s’inspirant du drame intemporel de Shakespeare, Paolo Roversi part à la recherche de « la Juliette qui sommeille en toutes les femmes” dans la 47e édition de The Cal™, avec en protagonistes Claire Foy, Mia Goth, Chris Lee, Indya Moore, Rosalía, Stella Roversi, Yara Shahidi, Kristen Stewart et Emma Watson.

Calendrier Pirelli 2020 : « à la recherche de Juliette » Calendrier Pirelli 2020 : « à la recherche de Juliette » Calendrier Pirelli 2020 : « à la recherche de Juliette » Calendrier Pirelli 2020 : « à la recherche de Juliette »
Voir la galerie photo

Pour la première fois, le Calendrier combine la photographie et le cinéma avec un court-métrage de 18 minutes. Paolo Roversi interprète dans le court-métrage son propre rôle de réalisateur faisant passer une série d’auditions pour le rôle de Juliette aux candidates qui passent une à une devant la lentille du directeur pour interpréter une “Juliette” multifacette grâce à une large gamme d’expressions et d’émotions.

L’histoire se déroule en deux phases. Dans la première, les actrices apparaissent à leur arrivée sur le plateau, sans maquillage ni costume. Elles s’asseyent et parlent avec Paolo Roversi du projet pour lequel chacune espère être sélectionnée, racontant leur propre expérience ainsi que l’idée qu’elles se font de Juliette. Les actrices laissent ainsi transparaître un côté intimiste et personnel. Dans la seconde phase, elles revêtent des costumes créés pour les transformer en interprètes de l’héroïne shakespearienne. L’idée est de raconter une histoire où réalité et fiction se confondent et dont les frontières, à l’instar de certaines images, sont un peu floues. 

« J’étais à la recherche d’une âme pure, pleine d’innocence associant force, beauté, tendresse et courage », exprime Roversi. « Je l’ai trouvée dans la lueur des yeux, dans les gestes et les mots d’Emma, Yara, Indya et Mia. Dans les sourires et les larmes de Kristen et Claire. Dans les voix et les chants de Chris et Rosalía. Et en Stella, l’innocence. Parce qu’en chaque femme sommeille une Juliette, » conclut-il, « et je ne cesserai jamais de la chercher », explique Paolo Roversi. Photographié en mai dernier, le Calendrier Pirelli 2020 est le premier à avoir été réalisé par un photographe italien, qui a mis son projet en scène entre Vérone, la ville liée à jamais au destin de la jeune Juliette ; et Paris, la ville qu’il habite depuis plus de quarante ans.

Passionné d’opéra depuis longtemps, Paolo Roversi a souhaité réaliser un objet à l’empreinte graphique originale qui s’inspire nettement d’un livret d’opéra. Le Calendrier 2020 est composé de 132 pages. Outre le dateur en couverture, on y retrouve également des extraits de Roméo et Juliette ainsi que 58 photos, en couleur comme en noir et blanc, qui représentent les protagonistes et la ville de Vérone. La couverture s’ouvre en révélant le dessin d’un firmament qui représente l’univers, et qui, idéalement, contient et embrasse l’histoire de Juliette pour la rendre éternelle. Le calendrier est magnifié de lettres d’or sur la première et la quatrième de couverture, mettant en lumière les dates de la naissance de Juliette, de sa rencontre avec Roméo, de leur mariage et de leur mort. À celles-ci s’ajoutent les dates de naissance des protagonistes du Calendrier, dont les noms sont parsemés sur la couverture, au détour d’une étoile et d’une constellation, dans un firmament poétique.