logo La revue auto

DS Aéro Sport Lounge : ça c’est de l’électrique qui donne envie !

Alors que le Salon de Genève est sous pression pour cause de coronavirus, DS Automobiles nous dévoile tout de même le concept-car DS Aéro Sport Lounge qui devrait prendre place sur son stand. Ce bolide est propulsé par la fée électricité et expédie le 0 à 100 km/h sous les 3 secondes.

Exterieur_ds-aero-sport-lounge-ca-c-est-de-l-electrique-qui-donne-envie_0 Exterieur_ds-aero-sport-lounge-ca-c-est-de-l-electrique-qui-donne-envie_1 Exterieur_ds-aero-sport-lounge-ca-c-est-de-l-electrique-qui-donne-envie_2

Les ingénieurs et les stylistes commencent à ouvrir de nouvelles pistes techniques et de design. Pour preuve, voici le nouveau concept-car de DS Automobiles, le DS Aéro Sport Lounge qui fera ses débuts au Salon de Genève 2020 au côté de la nouvelle DS 9 E-Tense.

« Ce concept-car préfigure notre avenir », c’est ainsi que la firme qualifie cet engin qui se distingue franchement par ses proportions et sa carrosserie. DS Aéro Sport Lounge allonge ses ligne modernes sur 5 mètres. Elle est magnifiée par la courbe de son toit plongeant qui réduit la traînée. L’air est conduit de la calandre pleine aux appendices aéro latéraux en passant par les grandes roues de 23" sculptées par l’air.

Par ailleurs, cette calandre est un écran qui s’articule autour du monogramme et du lettrage DS lumineux. Yeux cachés derrière cette vitre en matériaux composites, des capteurs lisent la route et alimentent les calculateurs en téraoctets d’informations. De part et d’autre, les projecteurs DS Matrix LED Vision sont accompagnés de feux de jour et de DS Light Veil, des nappes lumineuses qui préfigurent la future signature de DS.

Le groupe de propulsion E-Tense pousse les performances à un paroxysme technique. Tenez vous bien. DS annonce un 0 à 100 km/h expédié en 2,8 secondes. Il faut dire que la marque à mis les petits plats dans les grands avec une batterie haute tension de 110 kWh située dans le plancher et capable d’alimenter des moteurs électriques cumulant 680 chevaux. L’autonomie serait supérieure à 650 km. Là, on doute !

Pour le cockpit, cette DS Aéro Sport Lounge utilise la paille. Cette matière façonnée représente une parfaite alchimie entre le luxe artisanal et la volonté de travailler durablement. La paille, une matière commune et frugale, devient un signe de noblesse par le savoir-faire unique d’un atelier parisien. Les sièges de forme étendue se parent de satin de coton autour d’une technologie de mousse haute densité qui place le confort au premier plan. La surface est extrêmement douce grâce à un tissage très fin qui assure une robustesse et une douceur incomparables.
Dans les portes, un tissu technique tressé en microfibre trimatière intègre une multitude de joncs transparents et apporte une lumière d’ambiance dans l’habitacle. Le tressage unique, réalisé par un artisan d’exception, mêle l’art à la technologie.