logo La revue auto

Du rififi entre ALD & LeasePlan pour 8 milliards d’€

Les multiples coups de boutoir réglementaires des administrations européennes, les difficultés d’approvisionnement en véhicules et les mutations de consommations agissent comme un tsunami chez les Loueurs Longue Durée. La preuve aujourd’hui avec l’annonce officielle de la Société Générale qui nous confirme avoir entamé des discussions pour un rapprochement avec son concurrent LeasePlan.
L’ensemble formé et contrôlé par ALD donnerait naissance à un mastodonte européen de la LLD.

Exterieur_du-rififi-entre-ald-leaseplan-pour-8-milliards-d_0

Si vous nous suivez, vous n’êtes pas sans savoir que les équipes de La Revue Automobile travaillent activement sur le sujet de la LLD et LOA pour sa Market Place. Notre but est de vous proposer les meilleures offres du marché.
Dans nos multiples pérégrinations, nous avons justement croisé les deux prévenus : LeasePlan et ALD.

Mais voilà, si les deux firmes évoluent peu ou prou dans les mêmes sphères avec 1,8 million de véhicules sous contrat chacune, nous sentions venir un désengagement des actionnaires du groupe néerlandais. Ce sentiment a été confirmé, il y a peu, avec la vente de la filiale CarNext spécialisée dans la vente de véhicules d’occasion.
Et depuis hier soir, ce sentiment s’est encore renforcé avec l’annonce officielle par ALD d’une discussion en cours avec LeasePlan pour un éventuel rapprochement. La filiale de la Société Générale se montre néanmoins mesurée en indiquant qu’il n’y a « aucune certitude quant au fait que les discussions en cours puissent aboutir à un accord ou une transaction. »

En réalité, nous le savons, les jeux sont faits. Le consortium propriétaire de LeasePlan, composé de GIC, Luxinva, PGGM APT, Abu Dhabi Investments Authority et les fonds de placement gérés par TDR Capital LLP, veut se libérer du marché de la LLD.

Il faut bien avouer que la marque ne s’est pas fait remarquer par sa créativité ni sa réactivité durant la crise du COVID.
Par exemple, LeasePlan est absent sur le marché des particuliers et très peu présent auprès des TPE. Bref, depuis plusieurs années, il semblerait que LeasePlan n’arrive pas à briser son plafond de verre. Un fait qui semblerait ne pas faire peur à la firme française puisque ALD se positionne pour le rachat du Néerlandais.

Par ailleurs, le communiqué d’ALD nous dit que « cette éventuelle transaction serait soumise à différentes conditions suspensives, incluant l’obtention de l’ensemble des autorisations réglementaires nécessaires et l’obtention d’une dérogation à l’obligation de déposer une offre publique sur les titres ALD ». Et d’ajouter que l’opération, le cas échéant, « ne donnerait par conséquent pas lieu à une offre publique sur ALD. »


ALDplan, des chiffres pour dézinguer les constructeurs

En dehors du jeu de mots sur la fusion d’ALD et LeasePlan, il convient de noter que la nouvelle entité disposerait de plus de 3,6 millions de véhicules sous contrat. Un chiffre qui propulserait ALD au firmament européen et mondial du secteur.
Pour arriver à ce chiffre, il suffit d’ajouter les 1,76 million de véhicules répartis dans 43 pays d’ALD au 1,9 million de véhicules dans 30 pays de LeasePlan. En termes de résultats financiers, ALD a réalisé, pour le compte du premier semestre 2021, un résultat net de 352 millions d’euros, contre 355 millions d’euros pour LeasePlan.

N’oublions pas que les deux loueurs ont déjà lancé leur programme d’électrification. LeasePlan EV100 dévoile une ambition d’électrifier l’intégralité de sa flotte mondiale d’ici 2030. Le Français compte porter à 30 % le nombre de voitures électrifiées d’ici 2025 avec le programme ALD Electric. Un chiffre à mettre en exergue avec un appétit vorace puisqu’ALD nous annonçait viser une flotte à 2,3 millions de véhicules à cet horizon.

L’opération de rapprochement atteindrait les 8 milliards d’euros.

Mais c’est surtout son poids qui va faire trembler les constructeurs. Surtout après l’annonce de Carlos Tavares, il y a moins d’une semaine, d’arrêter les livraisons aux loueurs pour privilégier le réseau de concessionnaires.
Une position qui devrait très rapidement être revue, ou minimisée, pour ne pas perdre la face.

nos dernières annonces

  • MG Marvel R
    Comfort

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 27/11/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 33 990 €
    Mensualité : 239€/mois*
    Prix constructeur : 39 990 €
    Remise de : -6 000 €

  • MG Marvel R
    Performance

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 27/11/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 46 990 €
    Mensualité : 329€/mois*
    Prix constructeur : 48 990 €
    Remise de : -2 000 €

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 27/11/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 27/11/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 37 230 €
    Mensualité : 404€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -6 000 €