logo La revue auto

Essai KIA Ceed SW hybride : Un, deux, trois… chameau !

KIA dispose d’une offre complète dans le segment des compactes. Si le récent break de chasse Proceed se la joue sportif, il reste dans le catalogue la variante break de la Ceed, pour les grandes familles. Usant de la même plateforme que la xCeed, les ingénieurs ont pu lui greffer le système de propulsion hybride rechargeable de ce même SUV compact.
Alors, que vaut ce KIA Ceed SW hybride rechargeable ?

Exterieur_essai-kia-ceed-sw-hybride-un-deux-trois-chameau_3 Exterieur_essai-kia-ceed-sw-hybride-un-deux-trois-chameau_4 Exterieur_essai-kia-ceed-sw-hybride-un-deux-trois-chameau_5
Voir la galerie photo

Hybride certes ! Mais rien ne change…

De prime abord, il sera très difficile de différencier un break Ceed thermique de cette Ceed SW hybride. Elle conserve sa face avant et son allure générale. Il faudra donc se pencher plus précisément ici et là pour voir qu’elle dispose d’une trappe à essence et d’une trappe cachant une prise de courant.

Ce break allonge ses lignes sur 4,60 mètres, ce qui lui permet d’offrir une soute à bagages immense. Elle peut contenir pas loin de 437 litres. De plus avec son ouverture du hayon généreuse et son plancher affleurant, il est très pratique. N’oublions pas qu’il peut être équipé de crochets ainsi que d’un système de rails ajustables qui permet de fixer ses bagages en cas de besoin.
Vous devez passer chercher une armoire en KIT chez le célèbre Suédois ? Pas de problème !
Il vous suffit de rabattre la seconde rangée de sièges et vous transformerez cette KIA en déménageur capable de contenir 1 506 litres d’achat en tout genre.

Derrière le volant, on retrouve la même planche de bord que celle de la dernière génération de Ceed. Elle est reprise sur la 5 portes, le SUV compact xCeed ou le shooting brake ProCeed. À défaut d’être élégante et moderne, elle est bien suffisamment bien finie, mais l’ambiance générale est vraiment « tristounette » avec ce noir brillant qui domine l’ensemble du mobilier.


Ceed SW PHEV : Ni sport, ni confort, juste sobre…

Dès les premiers tours de roue, on se rend bien compte que cette voiture a été conçue par des Allemands. Le typage d’amortissement est plutôt ferme. Ce n’est pas inconfortable, mais sur nos routes de campagne dégradées, on aurait apprécié un peu plus de moelleux. D’autant plus que l’ensemble des assises ne compenseront pas cette rigidité.

Une rigueur qui se confirme derrière le volant. L’agrément de conduite est du genre dynamique. Ce n’est pas une 308.
Non, loin de là !
Mais, elle est vraiment saine sur route, avec un train avant qui suit bien sa courbe et un popotin qui ne bronche pas trop. Cela dit, si vous voulez exploiter au mieux cette hybride rechargeable, il vous faudra raison garder.

Point question de jouer le pilote avec elle… Sinon, l’ordinateur de bord vous sanctionnera d’un très médiocre 9 litres aux 100 km, alors que si vous jouez le jeu de l’écoconduite, le break peut se contenter d’une moyenne de 5,3 litres. Et même 0 litre ! Si, et seulement si, vous la rechargez avant d’avoir parcouru les 52 kilomètres de son autonomie avec son mode 100 % électrique. C’est bien ça, l’argument le plus bluffant de cette Coréenne !

La Ceed SW PHEV dispose d’une petite batterie de 8,9 kWh. « Petite » en la comparant aux 13, voire 15 kWh des modèles hybride rechargeable Européen. De prime abord, la Ceed devrait donc être largement dépassée en autonomie électrique. Pourtant, elle est capable, comme les autres, de franchir la barre des 50 km sans consommer une goutte d’essence. Une performance qui démontre l’expertise du géant coréen dans la propulsion électrique. Alors que les Françaises et les Allemandes ont besoin d’environ 20 kWh pour rouler sur 100 km, cette Ceed se contente de 16 kWh. Une performance !

La contrainte de cette excellente consommation énergétique ?
Un système de propulsion mollasson.

Comme toute hybride rechargeable, cette Ceed SW dispose de deux moteurs. Un thermique et un électrique. La fiche technique annonce 141 chevaux… comptez plutôt sur la force de 141 bourricots.
On ne peut pas tout avoir. Sa consommation au ras des pâquerettes limite la puissance de traction. Le moteur à essence est un 4 cylindres atmosphérique de 1,6 litre et dispose de seulement 105 chevaux. Il est donc associé, grâce à une boîte automatique à 6 rapports, à un moteur électrique. Celui-ci se contente de l’équivalent de 60 chevaux-vapeur. S’il est capable de tenir jusqu’à la vitesse de 120 km/h, sa force est vraiment limitée. Il faut y aller « mollo » sur la pédale de droite, sinon le 4 cylindres se lancera et commencera son œuvre en sirotant le petit réservoir d’essence.
Enfin, les chiffres des performances sont plutôt banals avec une vitesse maximum se contentant d’un 195 km/h et un 0 à 100 qui demande 10,8 longues secondes. En même temps, cela reste amplement suffisant dans la vie de tous les jours.

Conclusion:


Ce break hybride rechargeable vous tente ?
Sachez que votre concessionnaire vous en demandera un minimum de 36 490 € avec la finition Active qui est plutôt bien pourvue en équipement. Une addition salée qui est bien heureusement diminuée de 2 000 € grâce à la prime de l’état. Ce qui la place en fin de compte à 7 200 € au-dessus de son équivalente turbo essence bien plus dynamique, et 4 900 € au-dessus de la version turbo diesel 136 CRDi DCT7.

Vous l’aurez compris, il faudra vraiment la recharger en permanence pour tirer profit de la propulsion électrique. Mais si vous faites une cinquantaine de kilomètres par jour, vous économiserez un peu plus de 1 000 € de carburant par an. Sans oublier l’autre atout majeur. Elle devrait être autorisée à circuler dans les Zones à Faible Émission (ZFE). Ce qui n’est pas le cas de la version diesel.

Performance


Performance
3 / 5
Tenue de route
3 / 5
Habitabilité
5 / 5
Consomation
5 / 5
Prix
2 / 5
Confort
2 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • - Autonomie électrique
  • - Consommation moyenne
  • - Espace à bord
  • - Une conduite douce
  • - Seuil de rentabilité
  • - Confort ferme... trop
  • - Des bourricots, et non des chevaux

nos annonces Kia

  • Kia Sportage
    1.7 CRDI 115CH ISG ACTIVE BUSINESS 4X2

    Diesel : Manuelle
    34996 km : Occasion
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 19/09/2017
    Garantie : 43 mois
    Prix de vente : 18 890 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 29 620 €
    Remise de : -10 730 €

  • MG ZS
    EV Luxury

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 21/09/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 26 640 €
    Mensualité : 189€/mois*
    Prix constructeur : 32 640 €
    Remise de : -6 000 €

  • MG EHS
    Hybride Rechargeable Luxury

    Hybride Essence : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 21/09/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 36 850 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 850 €
    Remise de : -1 000 €