logo La revue auto

Vous pouvez écouter cet article :

Essai Nissan X-Trail E-POWER : que l’e-4ORCE soit avec toi

Quand certains groupes rationalisent presque à l’excès leurs technologies, d’autres développent en parallèle les leurs. C’est le cas de l’Alliance Renault-Nissan, puisque le premier propose une hybridation E-Tech assez classique quand le second se repose sur sa techno e-POWER bien différente. C’est sur les très belles routes slovènes que nous avons été conviés à prendre le volant du nouveau X-Trail e-POWER, et il faut bien avouer que nous avons été séduits tant par le pays que par le SUV.

Essai Nissan X-Trail E-POWER : que l’e-4ORCE soit avec toi Essai Nissan X-Trail E-POWER : que l’e-4ORCE soit avec toi Exterieur_essai-nissan-x-trail-e-power-que-l-e-4orce-soit-avec-toi_0
Voir la galerie photo

Reposant sur la même plateforme que le Qashqai e-POWER (lire notre essai), le X-Trail en est la version robuste et statutaire. Là où le Qashqai affiche un style peu homogène, son grand frère de 4,68 m impose son charisme. Que l’on aime ou non, il est difficile de nier la prestance de ce SUV à l’avant très carré. Il en va de même pour le profil, et seul l’arrière paraît plus étroit à cause du hayon très droit.

Bienvenue à bord

Ce hayon très droit donne accès à un volume de chargement de 485 litres, à peine correct vu le gabarit du bestiau. Mais c’est pour la bonne cause, puisque notre modèle d’essai est capable d’emmener 7 occupants à son bord (la version 5 places offre 575 l).

Entendons-nous bien, il faudra tout de même choisir les personnes avec qui nous souhaitons voyager, ou plutôt qui souhaiteront voyager avec nous. Si l’espace au rang 2 est très correct avec une garde au toit et un espace aux jambes convenant à des adultes, le rang 3 peut vite devenir une punition. La garde au toit ne conviendra pas aux enfants de plus de 1,60 m tandis que l’espace aux jambes est tout simplement inexistant. Pour le dégager, il faut alors faire coulisser la banquette du rang 2 (possible sur 22 cm) de façon à libérer de l’espace… que l’on rogne alors aux occupants dudit rang. Mais la modularité est suffisante pour trouver de quoi contenter tout le monde ou presque.

À l’avant, il sera bien difficile de se plaindre, les sièges sont parfaitement accueillants et la position de conduite facile à trouver. Les matériaux sont de bonne qualité sur notre finition haut de gamme Tekna+ qui reçoit le cuir Havane sur les sièges, les contre-portes, le tableau de bord ou encore la console centrale. Quelques plastiques durs dans les parties basses dérangeront les plus pointilleux, mais c’est globalement de bonne facture. D’ailleurs, la facture est tout de même assez salée, puisque le X-Trail débute à 42 700 € (un seul moteur et 5 places), tandis que notre modèle d’essai dépasse les 56 000 €.

Un prix costaud qui vous donne accès à la plupart des technologies actuelles avec le régulateur adaptatif ou la conduite semi-autonome, tandis qu’un mode tout-terrain est également disponible.

Si l’instrumentation devient numérique, sur une dalle très lisible, et que le système d’infodivertissement, ergonomique et réactif, s’affiche sur un écran tactile de 12,3 pouces, nous apprécions l’ergonomie générale du poste de conduite. Tout est simple à trouver et nous tenons à remercier ces constructeurs qui préservent des commandes de climatisation physiques, ici rotatives et très rapides à régler sans quitter la route des yeux.

e-Power, e-4ORCE… qu’est-ce donc ?

Chez Nissan, la technologie e-POWER est une hybridation sous une forme moins conventionnelle que ce que l’on connaît chez beaucoup de concurrents. Ainsi, au lieu d’avoir un moteur électrique qui vient en aide au moteur thermique, ici c’est plus ou moins l’inverse.

Un moteur essence de 1,5 litre à taux de compression variable sert de générateur d’énergie pour le ou les moteurs électriques. Concrètement, ce moteur à combustion n’est en aucun cas relié aux roues, jamais, et ne sert qu’à produire de l’électricité afin d’alimenter la petite batterie de 2,1 kWh qui, elle, alimente le groupe motopropulseur.

Sur le X-Trail, il est possible d’opter pour une version avec un seul moteur de 204 ch (sur les seules roues avant) ou alors avec 2 moteurs pour un total de 213 ch. Dans ce cas, le SUV nippon bénéficie de la traction intégrale, d’où le nom de e-4ORCE (à lire e-FORCE).

Dans les faits, ce n’est pas la solution miracle

Le système n’est pas sans qualités et apporte les bienfaits de l’électrique et de son couple immédiatement disponible. Ainsi, les 330 Nm ne sont pas de trop pour déplacer les 2 t de l’engin, et ils le font avec une agréable aisance. Que ce soit en accélération (0 à 100 km/h en 7,2 secondes) ou en reprise, le X-Trail s’en sort avec les honneurs malgré une puissance seulement correcte en regard du poids.



Le moteur thermique, souvent sollicité, a la bonne idée de se montrer relativement discret dans la plupart des situations, mais dès lors que l’on souhaite exploiter les 213 chevaux ou simplement que la route s’élève, il est très sollicité et le fait savoir de façon assez sonore. Néanmoins, l’insonorisation est parfaitement convenable, si ce n’est quelques bruits d’air au-delà de 120 km/h, qui ne deviennent jamais envahissants.

L’un des gros points forts de ce Nissan X-Trail E-POWER e-4ORCE réside dans sa tenue de route. Nous avons franchement été séduits par le contrôle des mouvements de caisse, rendu possible par le système e-4ORCE, qui répartit le couple idéalement et empêche l’avant de plonger lors des freinages par exemple. Si nous regrettons une direction trop artificielle, le train avant arrière ne semble jamais réellement mis en défaut et le SUV affiche un dynamisme inattendu sur routes sinueuses. Ne le prenez pas pour une sportive, évidemment, mais il est loin d’être pataud.

Avec son système à 4 roues motrices et son mode de conduite dédié, le X-Trail est également capable d’aller hors des sentiers battus. Il faut dire qu’avec sa garde au sol de 19 cm, il ne craint pas quelques bosses ou pierres. Dans ces situations comme sur la route, il a le bon ton de conserver un niveau de confort appréciable.

Conclusion:


Le nouveau Nissan X-Trail est une agréable surprise, confortable, il offre une tenue de route des plus correctes pour emmener famille ou amis sur de longs trajets avec confort. Il faudra néanmoins composer avec un espace assez juste en configuration 7 places. Enfin, niveau consommation, la promesse ne semble pas tenue. En conduite très tranquille, il est possible de tourner sous les 7 litres aux 100 km, voire d’approcher les 6 litres avec de bonnes conditions, mais sur autoroute ou dès que la route s’élève, la consommation s’élève tout autant.

Performance


Performance
4 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
4 / 5
Consomation
3 / 5
Prix
3 / 5
Confort
4 / 5

Verdict

  • Capable sur et hors bitume
  • Confort
  • Performances honorables
  • Consos seulement correctes
  • Tarifs assez costauds
  • Espace à bord en configuration 7 places

nos annonces Nissan

  • Nissan X Trail
    2.0 dCi 177ch N-Connecta Xtronic

    Diesel : Automatique
    35831 km : Occasion
    Indépendant: Alpes-Maritimes
    Mise en circulation : 01/08/2019
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 24 990 €
    Mensualité : NC

  • Nissan Qashqai
    2019 EVAPO 1.5 dCi 115 DCT Tekna

    Diesel : Automatique
    40048 km : Occasion
    Indépendant: Drôme
    Mise en circulation : 01/11/2020
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 24 900 €
    Mensualité : NC

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 27/01/2023
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Tesla Model Y
    Grande Autonomie

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 27/01/2023
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 64 190 €
    Mensualité : 578€/mois*
    Prix constructeur : 64 190 €
    Remise de : -