logo La revue auto

Essai Skoda Octavia Scout : bonne à tout faire ?

L’Octavia est de loin le modèle le plus important du constructeur tchèque puisque c’est celui qui se vend le plus (257 4000 exemplaires vendus en 2020). Il faut dire que la berline compacte ne manque pas d’atouts et, surtout, propose de nombreux choix autour de ce modèle tant en termes de variantes (berline, Combi, RS…) que de motorisations (essence, diesel, gaz naturel, hybride), garantissant de satisfaire le plus grand nombre de clients. Aujourd’hui, nous nous penchons sur le cas de la déclinaison surélevée, la Scout.

Exterieur_essai-skoda-octavia-scout-bonne-a-tout-faire_3 Exterieur_essai-skoda-octavia-scout-bonne-a-tout-faire_4 Exterieur_essai-skoda-octavia-scout-bonne-a-tout-faire_5
Voir la galerie photo

L’Octavia Scout, exclusivement disponible en break Combi, est l’aventurière de la famille, celle qui affiche de légères prétentions en tout terrain et qui l’affiche sans hésitation. Ainsi, elle prend à son compte les attributs classiques des modèles du genre en commençant par une augmentation de sa garde au sol de 15 mm par rapport à une Octavia Combi traditionnelle. Ensuite, elle reçoit des sabots de protection avant et arrière à l’aspect aluminium ainsi que des pièces de plastique noir autour des arches de roue et des jupes latérales. Côté finition, elle s’offre des coques de rétroviseurs, des barres de toit et des contours de porte de teinte argent ainsi que des jantes aluminium de 18 pouces (19 en option). En dehors de ces modifications, la Scout reste fidèle aux lignes de la nouvelle Skoda Octavia.

Le low cost, c’est un passé largement révolu

Bien que la marque continue de se traîner cette image de marque à bas coût, cela fait bien longtemps que ce n’est plus le cas et notre modèle du jour débutant à 41 200 € ne nous fera pas dire le contraire. Alors certes, il s’agit d’une Scout TDI 200 ch 4x4, bien loin de l’Octavia premier prix à 22 900 €, mais tout de même.

Cependant, la Tchèque justifie ce tarif costaud à bien des égards, à commencer par son espace à bord toujours aussi généreux. Le volume de chargement du coffre est, comme souvent chez Skoda, l’un des plus importants du segment avec 640 litres, mais nous pouvons en plus compter sur 39 litres de rangement disséminés dans l’habitacle. Ce dernier est, à l’image du coffre, fort accueillant, tant aux places arrière qu’à l’avant.



La finition du modèle Scout ne souffre pas la critique avec une qualité perçue qui flatte l’œil grâce à l’usage de matériaux de qualité comme le tissu suédé qui recouvre les assises et que l’on retrouve aussi sur les panneaux de portes et la planche de bord. Cette dernière se voit également agrémentée d’un insert en bois artificiel surplombé d’un écran tactile de bonnes dimensions.

Le système d’infodivertissement qui s’y trouve est complet avec notamment la cartographie GPS automatiquement mise à jour ou encore la duplication des smartphones avec Apple CarPlay et Android Auto. Néanmoins, bien qu’efficace ce système nous semble encore perfectible en termes d’ergonomie et s’est montré quelques fois récalcitrant, sur notre modèle d’essai, lorsque nous voulions faire défiler la liste des destinations favorites.

Par ailleurs, nous apprécions toujours autant les fonctionnalités « Simply Clever » de Skoda tel le parapluie rangé dans les portes, les crochets de sac dans le coffre, le gratte-vitre dans la trappe à carburant, les appuie-tête arrière avec des maintiens latéraux ou encore les tapis de sol réversibles. Liste non exhaustive !

Un peu paresseuse, cette Scout

Bien qu’équipée d’un 4 cylindres diesel de 200 ch et 400 Nm, c’est rapidement l’impression que nous donne cette Octavia Scout volant en main. Pourtant, la fiche technique indique un 0 à 100 km/h en 6,8 secondes que nous ne remettons pas en question d’ailleurs. C’est dans le ressenti global avec une direction peu naturelle et assez floue autour du point milieu tandis que le train avant semble assez mou. Néanmoins, si la Scout est assez sensible au roulis, elle se montre fort confortable même sur les routes nécessitant une réfection urgente.



Il en va de même pour l’ensemble moteur-boîte de vitesse, assez long à réagir aux sollicitations du pied droit, et, si l’on insiste un peu, le duo nous gratifie d’un rétrogradage intempestif et d’à-coups. Sur route et a fortiori sur autoroute, la Skoda Scout est très à son aise – malgré des bruits d’air assez présents – et les désagréments susmentionnés y sont totalement absents ou négligeables, mais en ville ou sur route sinueuse, cela se révèle agaçant.

Une voiture moderne

C’était sans compter la modernité de notre modèle d’essai, équipé de l’amortissement piloté et de divers modes de conduite. Jusque-là en mode normal, je sélectionne le mode Sport que je craignais inutile… à tort. Ce dernier se révèle en fait indispensable, sans jamais surjouer inutilement un rôle qui ne conviendrait pas à cette déclinaison Scout.

L’amortissement se fait plus ferme, ajoutant de facto un surplus de réactivité au train avant qui d’un coup devient bien plus agréable à mener sur les routes alpines de notre essai. Ce mode Sport n’indique pas que l’on doit sans cesse attaquer, simplement que l’ensemble est mieux maintenu et plus réactif, rendant la conduite normale bien plus fluide et plaisante, également mieux secondée par l’ensemble moteur/boîte qui ne gomme tout de même pas totalement son manque de réactivité.



Une Octavia Scout ne serait pas ce qu’elle est sans un dernier mode Off Road dédié au tout terrain, permettant de s’éloigner des sentiers battus l’esprit tranquille tant que l’on ne tente pas le diable. Elle s’équipe d’ailleurs de l’aide au démarrage en côte (HCC) et en descente (HDC).

Conclusion:


La Skoda Octavia Scout est une des nombreuses propositions du constructeur autour de son modèle phare et saura contenter ceux qui ont besoin d’un véhicule surélevé équipé des 4 roues motrices, mais qui ne souhaitent pas se diriger vers un SUV plus gourmand et onéreux. Entre une finition de bonne facture, un espace à bord très généreux et un confort bienvenu, au quotidien il sera difficile de regretter son choix malgré quelques défauts.

Performance


Performance
3 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
5 / 5
Consomation
4 / 5
Prix
4 / 5
Confort
4 / 5

Verdict

  • Confort
  • Finition
  • Mode Sport
  • Espace à bord
  • Mode normal un peu paresseux
  • Boîte de vitesse qui manque de réactivité

nos annonces Skoda

  • Skoda Fabia
    3 (2) 1.0 MPI 60 AMBITION

    Essence : Manuelle
    3302 km : Occasion
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 30/01/2020
    Garantie : 8 mois
    Prix de vente : 12 340 €€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 16 920 €€
    Remise de : -4 580 €€

  • Skoda Fabia
    3 (2) 1.0 MPI 60 AMBITION

    Essence : Manuelle
    4424 km : Occasion
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 30/01/2020
    Garantie : 8 mois
    Prix de vente : 12 340 €€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 16 720 €€
    Remise de : -4 380 €€

  • MG ZS
    EV Luxury

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 08/05/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 25 640 €€
    Mensualité : 189/mois*
    Prix constructeur : 32 640 €€
    Remise de : -7 000 €€

  • MG EHS
    Hybride Rechargeable Luxury

    Hybride Essence : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 08/05/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 35 850 €€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 850 €€
    Remise de : -2 000 €€