logo La revue auto

Jaguar E-Pace P300e : l’hybride rechargeable en préparation

Il n’y aura pas de salut pour les constructeurs sans électrification massive de leur gamme. Le groupe JLR le sait bien. C’est pourquoi, après nous avoir présenté le Range Rover Evoque hybride rechargeable, cela sera bientôt au tour du Jaguar E-Ace de recevoir le système de propulsion P300e.

Exterieur_jaguar-e-pace-p300e-l-hybride-rechargeable-en-preparation_0 Exterieur_jaguar-e-pace-p300e-l-hybride-rechargeable-en-preparation_0
Voir la galerie photo

Jaguar nous dévoilera, en fin d'année la version P300e de son SUV compact, l’E-Pace. Comme tout bon hybride rechargeable qui se respecte, son système de propulsion s’articule autour d’un moteur essence, ici un 3 cylindres turbo cubant 1,5 litre fort de 200 chevaux, et un moteur électrique. Si le moteur essence ne s’occupe que du train avant, les 109 chevaux électriques actionnent le train arrière pour en faire une traction intégrale.

La Jaguar E-Pace P300e est annoncée à plus de 300 canassons et même 540 Nm de couple. Le 0 à 100 km/h est expédié en 6,4 petites secondes. Ce qui fait de cette Jaguar hybride la plus puissante et la plus sobre des E-Pace.

Pour arriver à cet exploit, les motoristes vont installer dans les soubassements du châssis une batterie lithium-ion de 15 kWh. Une capacité intéressante qui assure un rayon électrique théorique de 66 km. De quoi afficher un très faible taux de CO2. Jaguar vise moins de 40 g/km en WLTP.

Le chargeur intégré devrait quant à lui se calquer sur celui de l’Evoque P300e. Il s’agitait donc d’un chargeur acceptant jusqu’à 32 kW en courant continu. On récupère alors de 0 à 80 % en un peu plus de 30 minutes.
Via une Wall box, de 7 kWh la recharge à 80 % dure 1 h 45.
Sur une simple prise classique, il faut tabler sur 7 heures pour une recharge complète.

Si, le Jaguar E-Pace P300e, évitera la TVS et le supplément de la carte grise chez certains départements, il se vendrait aux alentours de 50 000 €… en finition de base.