logo La revue auto

KIA Sportage : de l’hybride pas cher

C’est la belle surprise de ce début de semaine. KIA lance sur l’intégralité de sa gamme Kia Sportage un moteur à hybridation légère. De quoi permettre une réduction significative de la consommation et des émissions de CO2. On vous explique tout ci-dessous.

Exterieur_kia-sportage-de-l-hybride-pas-cher_0

Le principe technique…

Aujourd’hui, nos autos sont bourrées d’électronique. Ces systèmes demandent du jus. Il provient du moteur à combustion qui en entraînant différents corps produit de l’électricité. Mais voilà, mine de rien, cela augmente sa consommation de carburant. Pour pallier ceci, les équipementiers vendent actuellement des systèmes complexes capables d’enrayer ce phénomène. Le KIA Sportage 1.6 CRDi en est maintenant pourvu.

KIA a installé le système qui utilise l’énergie électrique d’une batterie lithium-ion de 48V (0,44 kWh) en phase d’accélération, et allonge la période de coupure du moteur thermique grâce à un alterno-démarreur à hybridation légère (Mild-Hybrid Starter-Generator / MHSG).
L’alterno-démarreur MHSG est relié par une courroie au vilebrequin du moteur Diesel, et passe entre les modes « moteur électrique » et « alternateur » sans que le conducteur ne s’en rende compte.

Cerise sur le gâteau, le turbo diesel reçoit le renfort d’une vingtaine de chevaux en pleine charge. Réduisant ainsi la charge du moteur et son niveau d’émissions. En phase de décélération – au freinage, en descente ou à l’approche d’une intersection – l’alterno-démarreur MHSG passe en mode « alternateur », récupérant ainsi l’énergie du vilebrequin afin de recharger la batterie en conduite.


Deux puissances pour un moteur…

Le SUV Compact coréen propose ce moteur de dernière génération, non pas avec une, mais bien deux puissances. La cavalerie passe ainsi de 115 à 136 canassons au grè de votre choix ou de votre portefeuille.

En parlant de sous, voici le rendement du KIA Sportage qui demande 138 g de CO2 par kilomètre pour la version 115 ch BVM6, en finition Motion. Si vous optez pour 136 ch DCT7, en finition Active, le Sportage monte à 147 km. La version 115 ch est couplée à une boîte manuelle à 6 rapports, quant à la version 136 ch, elle dispose de l'option de transmission à double embrayage DCT à 7 rapports de Kia.

Par rapport aux motorisations thermiques traditionnelles, l’introduction de ce bloc moteur permet également aux clients de bénéficier d’un malus réduit, selon la nouvelle grille WLTP en vigueur au 1er mars 2020. Le gain est compris entre - 460 € et - 916 € (selon finitions et options) sur un modèle Diesel 1.6 l CRDi de 136 ch en deux roues motrices, par exemple. Cette solution technique permet également de limiter l’explosion de la TVS. Par exemple, sur un modèle 1.6 CRDi à hybridation légère de 115 ch ou de 136 ch, en BVM6, la TVS n’augmente que de 148 €/an suite au passage aux normes WLTP.

L'offre commerciale du KIA 1.6 CRDi 115 48V mild-hybride commence à 26 990 € en finition Motion et à 31 490 € en 1.6 CRDi 136 48V Active.