logo La revue auto

L’Arkana, le SUV coupé de Renault, se rapproche avec le Samsung XM3

Dans l’univers des marques appartenant à la firme au Losange, sachez qu’en plus du célèbre Roumain Dacia, du Russe Lada, il existe le Coréen Samsung. Oui Samsung comme vos smartphones. Mais la question n’est pas là, puisqu’il est question de de la commercialisation en Corée du Sud du Samsung XM3 qui n’est que le jumeau du Renault Arkana.

L’Arkana, le SUV coupé de Renault, se rapproche avec le Samsung XM3 L’Arkana, le SUV coupé de Renault, se rapproche avec le Samsung XM3 L’Arkana, le SUV coupé de Renault, se rapproche avec le Samsung XM3
Voir la galerie photo

Des voitures Samsung déjà chez nous !

Revenons sur la marque de voiture Samsung. Car si elle ne vous dit rien, cette marque est bien présente sur le marché sud-coréen. Elle joue d’ailleurs le trouble-fête dans un pays ou le duo Hyundai-Kia domine largement les débats. Et vous ne le savez peut-être pas, mais nous roulons déjà depuis plusieurs années avec des Samsung.

La première d’entre elles est la Renault Latitude. Une grande berline qui a même eu l'honneur de devenir une voiture de la présidence à ses débuts. Bien trop timide dans son style et moelleuse dans son comportement, elle n’a pas eu un grand succès. Par contre, le second modèle est le Koleos. Lui a été le premier SUV de la régie. La première génération s’est plutôt bien vendue malgré ses médiocres prestations dynamiques. Enfin, le nouveau Koleos, qui est devenu un grand SUV, joue aujourd’hui le fer de lance de la gamme Renault au côté de l’Espace.

Qu’est-ce que le Samsung XM3/Renault Arkana…

Le Samsung XM3 vient d’être lancé en Corée du SUD. Il ouvre les portes d’un nouveau segment, celui des SUV compacts aux lignes sportives, que certains oseront nommer « coupé ».

Car OUI, ce Renault Arkana, vous le connaissez déjà un peu. Il est construit sur la base technique du Kadjar. Il s’en écarte stylistiquement par sa ligne de coffre plongeante. Il conserve plusieurs attributs caractéristiques du Kadjar comme sa garde au sol marquée, ses skis avant et arrière et ses protections de passage de roue. Ses jantes de 18 pouces, sa calandre chromée et son double échappement en aluminium lui confèrent par contre un aspect plus sportif.

À bord, l'intérieur est légèrement orienté vers le conducteur avec deux grands écrans numériques : un tableau de bord numérique de 10’’ (identique à celui du Renault Captur INITIALE PARIS) avec affichage de la navigation et une tablette multimédia verticale de 9,3’’.

Pour ce SUV, Renault/Samsung intègre des équipements modernes tels que l’aide au stationnement avec caméra 360°, le frein de parking automatique (disponible dès le premier niveau de finition), le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop & Go, l’assistant actif de maintien de voie ou encore la technologie MULTI-SENSE. Cette dernière s’adapte aux envies du conducteur avec ses trois modes de conduite et différentes ambiances lumineuses.

Sous le capot moteur, ce SUV « coupé » accueille le dernier 4 cylindres turbo essence conçu avec Mercedes : le 1.3 TCe. Plébiscité par près de 90% des premiers clients, ce moteur est associé à une transmission automatique EDC double embrayage à sept rapports. Samsung XM3 est également proposé avec un moteur à essence de 1,6 litre à boîte automatique X-TRONIC (CVT).

Conclusion:


Samsung XM3, déjà un succès en Corée !

Entre le 21 février - date du lancement commercial - et le 24 avril, 22 175 commandes ont été passées et plus de 10 000 véhicules ont été livrés, en l’espace de 49 jours. Un record historique pour RSM. 

XM3 s’est ainsi placé parmi les termes les plus recherchés sur Naver (le Google coréen) au mois de mars, et 1 400 pré-commandes du véhicule ont été réalisées en ligne (soit près d’un quart du total). Un nouveau record pour un constructeur automobile en Corée !