logo La revue auto

La boutique #Latetedanslecul est ouverte !

À quoi ressembleraient les voitures si elles étaient débarrassées de tout ce qui se trouve entre les deux essieux ? C’est la question à laquelle la série #Latetedanslecul a voulu répondre.

Exterieur_la-boutique-latetedanslecul-est-ouverte_0 Exterieur_la-boutique-latetedanslecul-est-ouverte_1 Exterieur_la-boutique-latetedanslecul-est-ouverte_2 Exterieur_la-boutique-latetedanslecul-est-ouverte_3 Exterieur_la-boutique-latetedanslecul-est-ouverte_4 Exterieur_la-boutique-latetedanslecul-est-ouverte_5

Le principe est simple : ne retenir que les porte-à-faux avant et arrière pour ne faire qu’un. Jouer avec ces parties proéminentes, overhang en anglais, livre un résultat toujours surprenant, telle la vision d’une voiture lors d’un lendemain de soirée trop arrosée. Un état que les Anglais qualifient d’hangover, ou « la tête dans le cul » en France. Le nom était ainsi tout trouvé.

En s’attaquant à la plupart des automobiles du monde, de toutes origines et époques confondues, #Latetedanslecul finit par faire le buzz sur internet avant de faire la une des médias tout autour du monde. L’idée a même reçu l’intérêt de la part de certains constructeurs, à l’image d’Alfa Romeo, Porsche ou même Koenigsegg qui ont relayé sur leurs propres réseaux certains de leurs modèles transformés. Face à ce succès, tout un chacun peut désormais faire l’acquisition d’un produit « LTDLC » sur la nouvelle boutique en ligne.

En partenariat avec Redbubble, #Latetedanslecul propose ainsi tout son univers pour donner naissance à un nouveau style de vie. Vous pouvez désormais retrouver l’automobile de vos rêves en version compressée sur divers produits : t-shirts, stickers, coques de téléphones, tableaux, horloge ou même des masques de protection, pour faire fuir le Covid-19 ! La boutique compte aujourd’hui plus de 200 œuvres diverses et variées et s’agrémentera au fil des semaines de plusieurs nouveautés. Restez connectés !