logo La revue auto

Le grand retour de l’Opel Insignia GSi, et c’est bien.

L’Insignia GSi, c’est la version sport grand tourisme de la berline et du grand break d’Opel. Si, mi-2018, l’inflation du malus écologique l’avait tuée, les ingénieurs allemands ne l’ont pas laissé tomber pour autant, puisque la voici de retour.

Exterieur_le-grand-retour-de-l-opel-insignia-gsi-et-c-est-bien_0 Exterieur_le-grand-retour-de-l-opel-insignia-gsi-et-c-est-bien_1 Exterieur_le-grand-retour-de-l-opel-insignia-gsi-et-c-est-bien_2 Exterieur_le-grand-retour-de-l-opel-insignia-gsi-et-c-est-bien_3

« Nous sommes fiers de notre nouveau haut de gamme. L’Insignia a un look fantastique, et s’équipe de technologies de pointe comme l’éclairage IntelliLux LED Pixel Light, de moteurs essence et diesel à faible consommation, d’une suspension FlexRide adaptative et de sièges offrant un bien-être exceptionnel. La GSi est à nouveau le modèle phare de la série et se révèle aussi plaisante à conduire qu’une vraie voiture de sport, » souligne Michael Lohscheller, CEO d’Opel.

Insignia GSi : les chiffres

L’Insignia GSi fait donc son grand retour avec la millésime 2020 de l’Insignia. Son design est plus agressif avec la face avant percée d’ouïes verticales capables de gaver d’air le nouveau moteur 2,0 litres turbo essence de 230 chevaux pour 350 Nm de couple. Il est couplé à une nouvelle boîte automatique à neuf vitesses. Pour lui faire tenir le pavé, les ingénieurs lui offre un servofrein électrohydraulique, sans oublier sa suspension mécatronique FlexRide. N’oublions pas sa transmission intégrale Twinster à vecteur de couple. Ses consommations selon NEDC s’établissent ainsi : urbaines 8,9l/100 km, extra-urbaines 5,8 l/100 km, mixtes 6,9 l/100 km, 161 g/km de CO2, consommations WLTP : mixtes 8,5-8,3 l/100 km, 198-193 g/km de CO2).

Insignia GSi : un 4x4

La nouvelle Opel Insignia GSi est destinée à ceux qui apprécient ce qui sort de l’ordinaire. La version sportive à transmission intégrale avec vecteur de couple est unique dans ce segment. En mode AWD, deux embrayages remplacent le classique différentiel arrière et assurent une parfaite transmission de la puissance roue par roue dans toutes les situations de conduite. Grâce à cette technologie, la nouvelle Opel Insignia GSi est plus agile dans les courbes, offre un meilleur comportement en virage et se distingue par une excellente motricité. Et si l’on veut une conduite encore plus active, la nouvelle boîte automatique à neuf vitesses peut être actionnée par les palettes au volant.

Insignia GSi : Les freins Brembo

L’Opel Insignia GSi a été peaufinée sur la légendaire boucle nord « Nordschleife » du Nürburgring. Avec ses réglages spécifiques, la voiture se révèle littéralement « collée » au bitume. Les puissants freins Brembo à quatre pistons (avec étriers rouges) et la direction très directe ont été encore améliorés.

Avec son servofrein électrohydraulique, l’Insignia a déjà aujourd’hui la plateforme technologique qui sera nécessaire à l’avenir pour la conduite automatisée. Le système intégré « eBoost » est un dispositif rentrant dans le « braking by wire », le freinage électrique, qui rend superflus les modules ABS/ESP, et tous les systèmes d’assistance par dépression avec leurs cohortes de tuyaux et de pompes. Comme le vide est généré par un moteur électrique et non plus par le moteur, la consommation de carburant est encore réduite. La pression s’établit plus rapidement et la sensation de freinage est améliorée. De plus, lorsque l’ABS est activé, le système « eBoost » fonctionne plus silencieusement que les systèmes de freinage conventionnels.

Insignia GSi : les suspensions magiques

L’Insignia GSi est équipée en série de la suspension mécatronique FlexRide, qui adapte en quelques fractions de seconde les amortisseurs et la direction. De plus, la suspension FlexRide modifie les lois de l’accélérateur ainsi que les points de changement de vitesse de la boîte automatique à neuf rapports. Le conducteur peut choisir entre les modes de conduite « Standard », « Tour », « Sport » et – exclusivement sur la GSi – « Compétition ».