logo La revue auto

Lorsque NIKOLA fait la nique à TESLA, cela se nomme Refuse !

Nul n’est prophète en son pays ! Malgré les élucubrations d’Elon Musk qui nous dévoilent que les pyramides ont été construites par/pour des extraterrestres, TESLA ne s'est jamais aussi bien portée, du moins à Wall Street. Mais voilà, si Musk s’éparpille avec SpaceX et Hyperloop, la concurrence s’intensifie.
Pour preuve, nous venons d’apprendre que son 1er concurrent américain, NIKOLA, vient de signer une commande de 2 500 camions électriques, au nez et à la barbe du fantasque PDG de TESLA.

Exterieur_lorsque-nikola-fait-la-nique-a-tesla-cela-se-nomme-refuse_0

La stratégie NIKOLA…

Cela fait déjà plusieurs dizaines de mois que TESLA propose un camion électrique. Mais, il a bien du mal à convaincre du fait même de sa conception. Trop gros et pas d’autonomie.

Le petit constructeur, NIKOLA, qui a encore tout à prouver, vient de présenter les premiers détails de son contrat avec le réseau Republic Services. Si cela ne vous dit rien, rien de plus normal, puisqu’il s’agit de la compagnie américaine qui se spécialise dans le ramassage des déchets à travers les États-Unis. Celui-ci stipule que le Republic Services s’engage à acheter les 2 500 premières unités du « petit » camion 100 % électrique : NIKOLA Refuse.
« Cherry on the cake », cette commande peut être bonifiée par l'ajout d’autres commandes portant le total à 5 000 camions.

NIKOLA Refuse : 720 kWh et 1 000 chevaux…

Le camion, NIKOLA Refuse repose sur la même plateforme que le Nikola Tre destiné au marché européen. Il se distingue des trucks américains par sa cabine au-dessus du groupe motopropulseur. Les ingénieurs nous disent que cela simplifie largement le développement technique du modèle.
Il en résulte une puissance supérieure à 1 000 chevaux et une batterie géante de 720 kWh. Cependant, et malgré cette capacité géante de stockage d’électrons, ce camion peut circuler sur 240 km sur une charge.

Cette distance est courte, mais pour un camion affecté à la collecte des ordures ménagères, cela reste amplement suffisant. Le constructeur basé en Arizona estime que son NIKOLA Refuse va éclipser la concurrence diesel, qui va petit à petit être exclue des centres-ville.

NIKOLA va entreprendre les premiers tests routiers à partir de 2022 pour de premières livraisons prévues en 2023.


nos dernières annonces

  • Renault Megane
    4 (2) 1.5 BLUE DCI 115 RS LINE EDC + TOIT OUVRANT

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 12/11/2020
    Garantie : 24 mois
    Prix de vente : 24 980€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 200€
    Remise de : -12 220€

  • Renault Kadjar
    (2) 1.5 BLUE DCI 115 INTENS EDC + TOIT PANO

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 24/11/2020
    Garantie : 23 mois
    Prix de vente : 25 280€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 350€
    Remise de : -12 070€