logo La revue auto

Mercedes Vision EQS : la limousine Classe S électrique

En direct du Salon de l’automobile de Francfort, Etienne vient de nous envoyer ses premiers clichés. Et c’est sur la Mercedes Vision EQS qu’il a jeté son dévolu.

Exterieur_mercedes-vision-eqs-la-limousine-classe-s-electrique_0 Exterieur_mercedes-vision-eqs-la-limousine-classe-s-electrique_1 Exterieur_mercedes-vision-eqs-la-limousine-classe-s-electrique_2 Exterieur_mercedes-vision-eqs-la-limousine-classe-s-electrique_3

Si cette Mercedes Vision EQS n’est pour l’instant qu’un concept-car, sachez qu’il préfigure clairement la prochaine limousine étoilée, la Classe S.

Ce qu’il faut retenir de ce showcar, c’est surtout ses lignes fluides, le dessin de sa face avant et la calandre éclairée par des LED. Nous savons que les constructeurs travaillent sur cette nouvelle dimension stylistique.

Mais ce n’est pas tout, cette Vision EQS est électrique. Tout comme devra l’être la prochaine Mercedes Classe S. Alors, il ne faut pas prendre à la légère la solution technique de l’EQS. On pense que la version de grande série sera très très proche de celle-ci.

Pour propulser cette limousine électrique, Mercedes use de deux moteurs. Un sur chaque essieu. L’ensemble fournit 476 chevaux pour un couple gargantuesque de 760 Nm. De quoi expédier le 0 à 100 km/h en 4,5 secondes. Par contre la vitesse de pointe est limitée à 200 km/h, car c’est bien ici que l’énergie est le plus vite consommée. Et pour atteindre les 700 km selon le cycle WLTP grâce à une batterie de 100 kWh logée dans le plancher, il faut savoir la conserver au maximum.

Pour recharger l’EQS, les ingénieurs lui ont octroyé le TOP du moment. C’est-à-dire une capacité de charge pouvant atteindre 350 kW, ce qui permet de régénérer 80% de la batterie en moins de 20 min.