logo La revue auto

Mitsubishi Eclipse Cross PHEV : la recette gagnante de l’HYBRIDE RECHARGEABLE

Depuis le rachat de la marque aux trois diamants par Nissan, c’est le foutoir (je pèse mes mots) au sein de la stratégie de Mitsubishi. Bien heureusement, avant cela les ingénieurs de la firme avaient développé ce nouveau Mitsubishi Eclipse Cross année 2021. En plus d’un profond lifting, le SUV compact reçoit enfin le renfort d’une motorisation hybride rechargeable qui devrait faire exploser ses ventes chez nous… Car OUI, il sera bien vendu chez nous.

Exterieur_mitsubishi-eclipse-cross-phev-la-recette-gagnante-de-l-hybride-rechargeable_0 Exterieur_mitsubishi-eclipse-cross-phev-la-recette-gagnante-de-l-hybride-rechargeable_1 Exterieur_mitsubishi-eclipse-cross-phev-la-recette-gagnante-de-l-hybride-rechargeable_2
Voir la galerie photo

Mitsubishi Eclipse Cross, du style pour 2021 !

Mitsubishi lance donc pour le millésime 2021, une nouvelle version de son SUV compact. La bonne nouvelle, c’est que les stylistes semblent avoir eu les moyens de leurs ambitions pour ce nouvel opus de l’Eclipse Cross. En effet, les modifications sont nombreuses et transforment littéralement l’allure du modèle.

Tout commence par la face avant qui transfigure l’esprit même de l’Eclipse Cross. Les optiques descendent subtilement d’un cran pour atterrir au centre du bouclier. Cela offre l’opportunité aux designers d’y apposer la nouvelle calandre « Diamond Shield », qui s’est agrandie et assombrie. De plus, cette calandre est désormais cernée de bandes chromées au lieu de mates et ponctuée, sur sa partie supérieure, d’une signature lumineuse. Un effet de style qui lui donne du muscle !

En poupe, c’est la même histoire. La partie arrière est profondément revue par les designers qui nous offrent un popotin plus élégant. Pour y arriver, ils ont supprimé la double vitre arrière. Elle a été remplacée par une vitre d’une seule pièce, ce qui devrait améliorer, sans aucun doute, la visibilité vers l’arrière.

Le cockpit semble peu changer par contre. Nous apprenons tout de même que l’écran tactile du système d’infodivertissement grimpe à 8 pouces et qu’il se voit rapproché du conducteur.

Mitsubishi Eclipse Cross, une vraie hybride rechargeable !

Aujourd’hui, sur le marché du Vieux Continent, il n’y a plus de place pour les anciennes motorisations thermiques. Il faut absolument qu’elles soient électrifiées pour passer les normes antipollution Euro 6d et éviter les lourds malus. La marque aux trois diamants semble bien l’avoir intégré, car cette nouvelle génération d’Eclipse Cross reçoit un système de motorisations hybride.

Comme il n’y a pas de petites économies, les ingénieurs ont réussi à adapter le groupe motopropulseur de son grand frère l’Outlander PHEV. C’est ainsi que l’on sait que ce SUV compact hybride rechargeable disposera de trois moteurs. Le premier est un 4 cylindres atmosphérique de 2,4 litres de 135 chevaux et 211 Nm de couple à 4 500 tr/min. Les deux autres sont des moteurs électriques. Un sur chaque essieu. À l’avant, il développe 82 ch pour 137 Nm, alors que le train arrière dispose quant à lui 95 ch pour 195 Nm. Ils tirent leurs électrons d’une batterie au Lithium-ion de 13,8 kWh. Des accumulateurs qui devraient lui offrir plus de 60 km d’autonomie en 100 % sans émissions. Si en électrique cet Eclipse Cross PHEV est capable de rouler à 135 km/h, avec l’ensemble des canassons le SUV devrait s’approcher des 180 km/h. Mais son intérêt est surtout sur le fait qu’il sera homologué avec une consommation moyenne sous les 3 litres aux 100 km.