logo La revue auto

Porsche 718 Cayman/Boxster GTS et GT4 : jamais sans ma boîte !

Voici une nouvelle qui devrait ravir les pilotes du dimanche. Porsche, qui avait implanté une unique boîte mécanique sur ses 718 Cayman GTS, 718 Cayman GT4, 718 Boxster GTS et 718 Spyder, se décide à proposer une boîte séquentielle PDK à double embrayage.

Exterieur_porsche-718-cayman-boxster-gts-et-gt4-jamais-sans-ma-boite_0 Exterieur_porsche-718-cayman-boxster-gts-et-gt4-jamais-sans-ma-boite_1 Exterieur_porsche-718-cayman-boxster-gts-et-gt4-jamais-sans-ma-boite_2
Voir la galerie photo

Le patronyme 718 est désormais réservé aux Cayman et Boxster. D’ailleurs, ces noms devraient petit à petit disparaître pour ne laisser que le chiffre. Ainsi, les chiffres seront exclusivement réservés aux modèles 911 et 718, alors que les noms seront implantés sur les modèles plus civilisés.

Bref… le sujet n’est pas là, puisque Porsche nous annonce aujourd’hui que ses ultra sportives 718 mues par le célèbre flat 6 atmosphérique cubant 4 litres (GT4 et GTS), et qui étaient livrées exclusivement avec une transmission manuelle, vont pouvoir récupérer la célèbre boîte robotisée à double embrayage PDK à sept rapports.

Si la puissance reste identique, les performances changent un peu. Ainsi, la firme nous annonce un 0 à 100 km/h qui se fait maintenant en 3,9 ou 4 secondes, soit une demi-seconde plus vite que les versions avec boîte manuelle.
Oui, la boîte PDK est plus rapide que le bon vieux manche.

Il faut dire que cette boîte PDK est proposée avec quatre modes de conduite : Normal, Sport, Sport Plus et Individual. Chacun d’entre eux peut agir, sur les lois de passage des rapports.

Le mode Sport va même jusqu'à simuler un talon pointe au rétrogradage et le mode Sport Plus intègre la fonction Launch Control.

La PDK offre même un mode spécial qui offre durant 20 secondes, et ce quel que soit le mode de conduite sélectionné, les performances maximales du moteur et de la transmission. Ce bouton Sport Response, placé au centre du sélecteur de mode est ainsi conçu pour se dégager au plus vite d’une épineuse situation avec toute la puissance du bolide.

Enfin, Porsche annonce également que cette boîte PDK s’accompagne d’un nouveau différentiel mécanique qui présente désormais des taux de blocage à l’accélération et à la décélération de 30 et 37 % au lieu de 22 et 27 auparavant.