logo La revue auto

SKODA ENYAQ : c’est le nom du SUV électrique

Comme vous le savez, si vous nous lisez, le groupe Volkswagen a développé une plateforme modulaire pour les véhicules électriques. Chaque marque doit la récupérer pour proposer au marché sa vision de la voiture électrique. La marque tchèque, SKODA se lance donc dans la course de la voiture électrique avec un SUV.

SKODA ENYAQ : c’est le nom du SUV électrique SKODA ENYAQ : c’est le nom du SUV électrique SKODA ENYAQ : c’est le nom du SUV électrique
Voir la galerie photo

ENYAQ : un nom, une explication

Avec son premier SUV 100% électrique, SKODA établit une nouvelle nomenclature qui combine le «E» en référence à l'électromobilité avec le «Q» qui caractérise la dernière lettre de la famille de SUV à succès de SKODA.

Les marqueteurs nous racontent également qu’il est un dérivé du nom irlandais «enya», qui signifie «source de vie». Enya lui-même vient du gaélique irlandais «Eithne», qui signifie «essence», «esprit» ou «principe». Ces différentes significations permettent différentes perspectives sur le nom du nouveau modèle de SKODA. La «source de vie» symbolise l’entrée du constructeur automobile dans la nouvelle ère de l’électromobilité et est conforme à la revendication de la marque SKODA «Poussée par l’inventivité - des idées intelligentes depuis 1895».

Il représente un nouveau départ, qui va de pair avec le tempérament de la SKODA ENYAQ et la passion et la capacité d’innovation des ingénieurs de SKODA qu’on retrouve dans ce nouveau modèle électrique. «Enya» est authentique, plein de caractère et vivant, facile à prononcer et à mémoriser et s’accorde parfaitement à l’aube de la nouvelle ère de l’entreprise qui fête cette année ses 125 ans.


SKODA ENYAQ : ce qu’il cache

Le plus important, bien plus que le délire des artistes pour la création du nom, c’est de savoir ce qui se cache derrière ce nouveau modèle de la firme tchèque. Ses mensurations devrait être calquées sur les 4,69 mètres de long pour 1,59 de haut du Concept-Car Vision-E. Tout comme son système de propulsion qui embarque deux moteurs électriques.

L’un produit 102 ch et 140 Nm, alors que le second avoue 204 ch et 310 Nm. La puissance cumulée serait de 306 ch et l’autonomie devrait pouvoir atteindre les 500 km. La batterie, qui semble être similaire au Volkswagen I.D.3, aurait une capacité de 83 kWh et pourrait gagner 80 % d’autonomie en 30 minutes sur un chargeur spécifique.