logo La revue auto

Aston martin va proposer une supercar plus abordable que la valkyrie

L'Aston Martin Valkyrie ne serait pas le seul missile en préparation à Gaydon : la firme anglaise pourrait lancer une supercar à moteur central arrière capable de viser la Saint Trinité.

Exterieur_Salons-geneve-2017-Sportives_16 Exterieur_Salons-geneve-2017-Sportives_35
Voir la galerie photo

Les Ferrari LaFerrari, Porsche 918 Spyder et McLaren P1 représentent ce qui se fait de mieux en haut de la chaîne alimentaire automobile. Ou du moins, représentaient la Sainte Trinité, puisque désormais une nouvelle génération de supercars arrive.

Si l’Aston Martin Valkyrie va ferrailler avec la Mercedes-Project One, la firme anglaise prévoit une supercar à moteur central arrière moins « puissante » et plus « accessible ». C’est ce qu’a confirmé Andy Palmer, le patron de la marque, à Autocar : « effectivement, nous avons plus d’un projet de voiture à moteur central. Plus de deux, si vous comptez la Valkyrie. Ce nouveau projet disposera de tout le savoir-faire que nous avons acquis avec la Valkyrie ».

Aston Martin devrait donc proposer une supercar développée en partenariat avec RedBull F1. Un engin qui disposera d’une puissance comprise en 800 et 900 ch, pour faire face à la prochaine concurrence. En outre, une berlinette serait également posée sur les bureaux d’étude, pour rivaliser avec la Ferrari 488 GTB, la McLaren 720S, et d’autres sportives de cette envergure.

Le « frère de la Valkyrie », ainsi surnommé en interne, devrait voir le jour en 2021.