logo La revue auto

Aston martin vantage gt8 la vantage v8 ultime

En attendant le renouvellement de l'Aston Martin Vantage, le constructeur multiplie les séries spéciales. Après un retour aux sources avec la V12 Vantage S à boîte manuelle, Aston Martin dévoile la GT8, l'ultime itération de la V8 Vantage.

Exterieur_Aston-Martin-Vantage-GT8_3 Exterieur_Aston-Martin-Vantage-GT8_4 Exterieur_Aston-Martin-Vantage-GT8_7 Exterieur_Aston-Martin-Vantage-GT8_11 Interieur_Aston-Martin-Vantage-GT8_13 Interieur_Aston-Martin-Vantage-GT8_14
Voir la galerie photo

Reprenant la même recette utilisée pour la Vantage GT12, Aston Martin dévoile la GT8, qui se base sur la Vantage V8. Avec ses spécificités techniques radicales, elle devient la plus légère et la plus puissante des Vantage V8.

La nouvelle sportive affiche 100 kg de moins que la version conventionnelle, grâce à la suppression des équipements superflus (la sono Bang & Olufsen est toujours présente) et l’adoption de matériaux légers, comme une carrosserie en fibre de carbone, des vitres en polycarbonate ou un échappement en titane.

La partie aérodynamique est directement inspirée par l’Aston Martin Vantage GTE engagée en championnat d’endurance WEC. Le coupé gagne un nouveau bouclier, des bas de caisse plus larges, un aileron arrière et un imposant diffuseur intégrant deux sorties centrales.

L’Aston Martin Vantage GT8 embarque le V8 4,7 litres qui produit désormais 446 ch, soit une timide hausse de 10 ch. Le rapport poids/puissance de 3,38 kg/ch n’est pas aussi bon que la Porsche 991 GT3, mais les performances n’ont pas à rougir, avec un 0-100 km/h en 4,4 secondes et une vitesse de pointe de 305 km/h.

La Vantage GT8 sera limitée à 150 exemplaires à travers le monde, au prix de 165 000 livres, soit près de 207 000 euros. Un modèle collector avant l’arrivée de la prochaine Vantage à moteur turbo.