logo La revue auto

Bmw apres nbspi3 voici i8

Après avoir dévoilé son modèle électrique " i-3 ", la firme de Munich a réalisé quelques tours d'essais avec la " i-8 " sur le circuit de Miramas, en France. Bmw est synonyme de concepts visionnaires et de qualité de conception axée sur la durabilité, la future hybride de la marque à l'hélice ne dérogera donc pas à la règle en adoptant de nouveaux matériaux composites, entre autres.

Exterieur_Bmw-i8_0 Exterieur_Bmw-i8_1 Exterieur_Bmw-i8_2 Exterieur_Bmw-i8_3 Exterieur_Bmw-i8_4 Exterieur_Bmw-i8_5
Voir la galerie photo

Lancée le 29 Juillet dernier, la Bmw « i-3 » entièrement électrique devrait être bientôt rejointe par un modèle de grosse berline sportive, la « i-8 ». Le fabricant vient de réaliser quelques essais sur son circuit français afin de peaufiner les réglages de la bête. Contrairement à la « i-3 », cette voiture de sport hybride adoptera une double motorisation ; un bloc essence 3 cylindres 1.5l bi-turbo développant 231 chevaux avec un couple de 320 Nm (produisant par la même occasion le premier moteur au rapport cylindrée/puissance aussi élevé) et un moteur électrique  de 130 chevaux pour un couple de 250 Nm.

Pour une meilleure répartition des masses, le premier sera placé en position arrière, et le second à l’avant du véhicule (batteries lithium-ion). 2 ans après sa présentation au salon de Francfort cet ex concept car passé prototype utilise de nouveaux matériaux composite, et fait appel à l’aluminium pour son châssis .Il adopte un habitacle en plastique renforcé en fibre de carbone. 

Avec un poids de 1480 kg la « i-8 » est capable d’atteindre 250 km/h (bridée) grâce à une puissance cumulée de 361 chevaux (couple de 570 Nm) et avale le 0 à 100 km/h en 4.5 secondes. L’autonomie annoncée par Bmw est de 500 km ( !) avec une consommation de 2.5l au 100 km et un rejet Co2 de 59g/km. 

Compte-tenu des nouveaux matériaux utilisés, destinés à améliorer la consommation, le rejet de C02 et l’aérodynamisme il faut s’attendre à un prix de vente élevé.