logo La revue auto

E pace le futur crossover electrique de jaguar

D'après certaines sources américaines, le futur Jaguar E-Pace, un crossover qui prendra place dans la gamme du constructeur britannique sous l'actuel F-Pace, serait doté d'une motorisation électrique. Très aérodynamique, il serait construit en Autriche par Magna Steyr.

Exterieur_Jaguar-F-Pace_3 Exterieur_Jaguar-F-Pace_5 Exterieur_Jaguar-F-Pace_8 Exterieur_Jaguar-F-Pace_9 Exterieur_Jaguar-F-Pace_11 Interieur_Jaguar-F-Pace_12
Voir la galerie photo

Ce n'est pas la première fois qu'on entend parler de l'arrivée chez Jaguar d'un second crossover, après le F-Pace. Au tout début de l'été, les premières rumeurs évoquaient même le nom de E-Pace, un choix logique puisque ce dernier se situerait sous le F-Pace dans la gamme du constructeur britannique. Mais ce E n'évoque pas seulement une question de taille...

On peut aussi le penser, comme celui de la Porsche Mission E ou de l'Aston Martin RapidE, que ce E est là pour signaler la présence d'un moteur électrique. C'est en tout cas ce qu'affirment nos confrères américains d'Automobile, selon lesquels le premier modèle électrique de Jaguar sera un crossover et qu'il s'agira bien du E-Pace. Celui-ci affichera une silhouette plus aérodynamique que celle du F-Pace, à tel point qu'on pourrait trouver une troublante ressemblance avec l'Audi e-tron quattro concept du dernier salon de Francfort, futur Q6 électrique.

L'aérodynamisme actif et passif du E-Pace devrait lui permettre d'afficher un coefficient de traînée de 0,28 (une prouesse pour un SUV) et il serait fabriqué en Autriche par Magna Steyr. Rien ne dit que des versions à moteur thermique seraient aussi proposées...

Par contre, selon les mêmes sources, Jaguar serait en train de mettre au point les remplaçants de ses V6 actuels, selon une architecture 6 cylindres en ligne chère à BMW. Il s'agirait d'un bloc 3.0 litres à injection directe et turbocompresseur qui serait proposé, à partir de 2017, aussi bien en essence qu'en Diesel, jusqu'à 500 chevaux.