logo La revue auto

Ferrari d enzo a la scuderia

Giovanni AGNELLI est militaire de carrière et fréquente le café BURELLO à TURIN oùil rencontre de nombreux aristocrates. Ces derniers étant passionnés d'automobiles et de mécanique, ils décident de créer ensemble à l'initiative de Giovanni une entreprise d'automobiles.

Ferrari d enzo a la scuderia

FERRARI, une marque et un logo connus de tous, notoriété résultant de la passion d’un homme : ENZO FERRARI pour l’automobile sportive et l’élégance.

Né le 18 Février 1898 à MODENE, en Italie, le jeune ENZO découvre l’automobile en travaillant avec son père ALFREDO FERRARI, patron d’un atelier de fabrique de poutrelles et d’un atelier d’entretien de voitures. Le fils s’intéresse très vite à l’automobile puis à la compétition et intègre la marque ALFA ROMEO comme pilote en 1920. Se faisant remarquer au sein de la marque, il décide de créer la SCUDERIA FERRARI en 1929, elle sera en charge de la gestion de la branche compétition ALFA ROMEO. C’est à cette époque qu’apparaît pour la première fois le logo FERRARI sous l’appellation SCUDERIA FERRARI qui sera apposée sur les modèles du trèfle entre 1929 et 1938. L’histoire du logo FERRARI est décrite par ENZO lui-même dans une correspondance qu’écrivit le fondateur de la marque au cheval :
L'histoire du cavalino rampante est simple et fascinante. Le Cheval était peint sur la carlingue de l'avion de chasse de Francesco Baracca, l'héroïque aviateur mort sur le Montello, de l'escadrille des as de la première guerre mondiale. Lorsque je gagna en 1923 le premier circuit du Savio, que l'on courait à Ravenne, je connus le conte Enrico Baracca père du héros. De cette connaissance naquit ma rencontre avec la mère, Comtesse Paolina. Ce fut elle qui me dit un jour : Ferrari, met sur tes machines le cavalino rampante de mon fils. Il te portera bonheur . Je conserve encore la photographie de Baracca, avec la dédicace des parents et l'enveloppe dans laquelle ils me confièrent l'emblème. Le cavalino était et est resté noir ; j'ajoutais un fond jaune canari qui est la couleur de Modène. Enzo Ferrari 3 juillet 1985

Pour entrer plus dans le détail il faut savoir que ce cheval apparaissait sur la carlingue d’un avion allemand abattu par FRANCESCO BARACCA. Il représentait les armes de la ville de STUTTGART d’où était originaire la pilote germanique.

MODENE pour le fond, et le cheval d’un aviateur le tout surmonté des couleurs de l’Italie : un mythe était né.

Mais en 1938 les relations entre ALFA ROMEO et ENZO FERRARI deviennent tendues et la pression monte. Le pilote décide alors de quitter ALFA qui voulait prendre le contrôle total de la SCUDERIA. ENZO devient indépendant et décide de fabriquer ses propres véhicules.

Sa première auto sortira en 1940 : l’AVIO COSTRUZIONI 815. Elle ne porte pas la marque FERRARI en raison d’une clause de non concurrence signée par le jeune fabricant envers ALFA-ROMEO. La marque sera définitivement installée en 1947 en parallèle de la SCUDERIA qui gérera la partie compétition. La première voiture « de route » à arborer le logo au cheval cabré sera la 125S de 1947. 1948 : la SCUDERIA fait son entrée en FORMULE 1 et en 1950 le premier CHAMPIONNAT DU MONDE DE FORMULE 1 est créé. FERRARI y participera avec son arrivée au GP de MONACO, n’ayant pas pu faire l’ouverture avec le GP de SILVERSTONE. A cette époque c’est ALFA ROMEO qui domine les GP, aidé par son moteur supérieur de presque 90 chevaux en puissance.

En 1952 ALFA se retire du CHAMPIONNAT DU MONDE. ALBERTO ASCARI aux commandes de la FERRARI engagée remporte la coupe, ce sera le premier titre mondial pour la marque au cheval cabré !

De 1950 à 1957 le CHAMPIONNAT DES CONSTRUCTEURS n’existe pas encore. Installé à partir de 1958, FERRARI sera Champion du Monde à 16 reprises sur 54 championnats de F1. Sur ces 54 tournois, FERRARI remportera 219 victoires en GP, 15 victoires en GP sur une saison en 2002, montera sur 668 podiums et obtiendra 15 titres de Champion du Monde des pilotes.

En 65 ans, la marque italienne aura produit 72 modèles, de la 125S en 1947 à la F12 BERLINETTA en 2012, et en passant par les célèbres 250 GT, DINO 206 GT, MONDIAL 8, TESTAROSSA, F355, F50, 550 MARANELLO ou la F 430…

On attend avec impatience la F150 annoncée comme la remplaçante de la SUPERCAR ENZO de 2002, en sachant pertinemment que la magie du design et de la motorisation hors pair sera toujours au rendez-vous.