logo La revue auto

Jaguar e pace dans la lignee de sa grande soeur

Hier, Jaguar a présenté le nouveau E-Pace aux Parisiens. C'est en effet dans le studio Acacia, transformé un showroom pour une soirée, que nous avons pu découvrir l'élégant nouvel E-Pace. Décliné en quatre motorisations dont une version essence de 300 ch qui viendra quelques mois après sa sortie, le nouvel opus de Jaguar s'avère être un concurrent pour le Range Rover Evoque.

Dans la famille SUV Jaguar, nous aimerions la petite sœur. Choisissez l’E-Pace. Plus contenu que sa grande sœur de 30 cm, le dernier né de la famille Jaguar offre une alternative au F-Pace.

Nous voilà sur un design tout en rondeur. Si l’extérieur dégage une certaine sportivité qui rappelle celle d’un coupé, c’est plus avec élégance qu’agressivité. Un choix esthétique qui devrait autant séduire monsieur que madame. De quoi se disputer la clef.

L’intérieur, d’une finition toujours à la hauteur de la firme anglaise reste moins spectaculaire que sur d’autres véhicules de la gamme. Pas d’ouverture des ouïes d’air, le sélecteur ne s’anime pas. Aucun festival au démarrage. Je vous le concède, ce spectacle n’est pas d’une grande utilité, certes, mais ça a son charme...

Présentation

Toujours beaucoup de boutons et un volant encore d’un gros diamètre. J’admets avoir pensé qu’un travail avec de l’inspiration venant des voisins de Solihull serait intéressant (Oui... je pense au Velar !)

Le nouvel E-Pace sera décliné en 4 motorisations. Deux moteurs diesel d’une cylindrée de 2,0 L et de respectivement 150 ch et 180 ch. Puis deux moteurs essence, également de 2,0 L et délivrant une puissance de 250 ch et 300 ch. À noter que la version de 300 ch viendra un peu plus tard que le lancement du véhicule.

Côté tarification, le premier prix sera à 35 700 € pour la première version diesel et s’élèvera à 43 200 € pour la version essence de 250 ch. Pour les plus gourmands, la version Première Edition grimpera tout de même à 63 700 € et ne sera disponible pour le moment que dans sa version diesel 180 ch.

On vous tient vite au courant nos impressions à son volant...

Bonne route !

#DriveSafe #LaRevueAutomobile