logo La revue auto

Nissan rogue warrior project juste pour faire le show

Ce n'est pas la première fois que Nissan pose l'un de ses crossovers sur des chenilles. Après le Juke, c'est au tour du X-Trail de prendre de la hauteur.

Exterieur_Nissan-Rogue-Warrior-Project_3 Exterieur_Nissan-Rogue-Warrior-Project_4 Exterieur_Nissan-Rogue-Warrior-Project_5 Exterieur_Nissan-Rogue-Warrior-Project_6 Exterieur_Nissan-Rogue-Warrior-Project_7 Exterieur_Nissan-Rogue-Warrior-Project_9
Voir la galerie photo

Pour le Salon de New York, Nissan lâche la bride : aux côtés de la Nissan Police Pursuit #23, le fabricant japonais posera un Rogue (le nom US du X-trail) monté sur quatre chenilles. Pourquoi ? Aucune idée.

Le crossover abandonne ses quatre roues au profit de chenilles Dominator Tracks, de 76 cm de haut et près de 38 cm de large. Une monte particulièrement adaptée pour aller s’aventurer en dehors des sentiers battus.

Seule la suspension a fait l’objet de modifications. Le moteur 2,5 litres essence conserve ses 170 ch et sa boîte CVT X-Tronic. Rappelons que le Nissan X-Trail culmine chez nous à 163 ch avec le DIG-T ou 177 ch au rayon diesel avec un bloc DCI.

Le Nissan Rogue Warrior Project s’habille de la traditionnelle tenue camouflage, d’une galerie de toit avec rampe de LED et d’un treuil à l’avant.

Il devrait faire le show à New York et faire quelques apparitions sur les événements spécialisés aux USA.