logo La revue auto

Skoda kamiq propose uniquement en chine

La demande des SUV et crossover en Chine est sans fin. De quoi donner des idées aux constructeurs, comme Skoda, qui profite du Salon de Pékin pour lancer le Kamiq.

Après les Skoda Kodiaq et Skoda Karoq, que nous avons réunis aux portes du cercle polaire, la marque tchèque continue son offensive de SUV. Elle profite du Salon de Pékin, en Chine, afin de lancer le Skoda Kamiq.

La nouvelle arrivée est l’une des plus petites interprétations de la plateforme MQB, sur laquelle reposent la plupart des SUV du groupe Volkswagen. Le Skoda Kamiq, lointain cousin du Seat Arona, ouvre donc la gamme des véhicules surélevés chez Skoda.

Selon les habitudes du fabricant tchèque, le Skoda Kamiq devrait avouer une longueur un peu plus généreuse que l’Espagnol. Des choix de dimensions qui lui permettront aussi de satisfaire la demande en Chine, où le Skoda Kamiq sera exclusivement proposé.

Le Skoda Kamiq devrait permettre au constructeur de multiplier par deux ses volumes de vente en Chine d’ici 2020, avec une production annuelle envisagée à 600 000 exemplaires.