logo La revue auto

Toyota leve un coin de voile sur sa ts040 hybrid

Succédant à la TS030, la TS040 Hybrid sera l'arme de Toyota pour le championnat du monde FIA WEC d'endurance 2014 et les 24H du Mans. Elle se distingue par une évolution de sa motorisation hybride qui désormais se rapproche de celle utilisée par Audi et permet d'envoyer de la puissance sur les quatre roues.

C'est à la veille des premiers essais officiels WEC 2014, le 27 mars prochain, que Toyota dévoilera sa nouvelle arme pour affronter l'Audi R18 e-tron quattro et la Porsche 919 Hybrid en championnat du monde d'endurance et aux 24H du Mans 2014. La TS040 Hybrid se veut la descendante directe de la TS030 des années précédentes, conçue selon la nouvelle réglementation FIA mais permettant au constructeur japonais de franchir un nouveau palier technologique.

Double système hybride
Désormais, comme chez Audi, la TS040 est une hybride essence/électricité bénéficiant d'un système à quatre roues motrices. En effet, un moteur/générateur Aisin AW a été placé sur l’essieu avant, en plus de l'unité DENSO qui reste présente à l'arrière. De quoi fournir de la puissance à tous les essieux selon le modèle suivant :
En phase de décélération, le moteur/générateur exerce une force de freinage combinée aux freins mécaniques traditionnels pour produire de l’énergie, transférée via un onduleur vers le super-condensateur. Pendant l’accélération, le moteur/générateur inverse sa fonction, agissant comme un moteur pour offrir un gain de puissance, le fameux « boost » permettant par exemple de doubler ou de s'extraire du trafic.

Adaptée au réglement
Concernant la partie thermique, Toyota maintient sa confiance à un V8 essence dont la cylindrée pourrait légèrement grimper et passer de 3,4 à 3,7 litres. Côté châssis, avec son design allégé, il s’agit d’une évolution majeure comparé à celui de la TS030. Enfin, il faut savoir qu'un nouveau règlement avec des dimensions revues a rendu les LMP1 génération 2014 plus étroites de 10 centimètres tandis que des modifications concernant notamment la fixation des roues et la crash-box arrière ont encore accru la sécurité.

La TS040 Hybrid a effectué ses premiers tours de roue avec succès sur le circuit Paul Ricard au début du mois (21-23 janvier), avec Alex Wurz et Anthony Davidson au volant. D’autres essais sont prévus avant le coup d’envoi de la saison, les Six Heures de Silverstone (20 avril). Pour la troisième année consécutive, Alex Wurz, Nicolas Lapierre, Kazuki Nakajima, Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Stéphane Sarrazin composeront les triplettes de pilotes sur les deux voitures de Toyota Racing. Ils seront rejoints par un nouveau pilote d’essais et de réserve, Mike Conway.