logo La revue auto

Une aston martin rapide electrique en 2017

Andy Palmer, le P-DG d'Aston Martin, a annoncé au détour d'une interview à Bloomberg que le constructeur britannique sortirait une Rapide à motorisation électrique en 2017. Un passage inéluctable pour toutes les marques, même si la sienne continuera à produire des modèles à gros moteurs V12.

Exterieur_Aston-Martin-Rapide-S_1 Exterieur_Aston-Martin-Rapide-S_2 Exterieur_Aston-Martin-Rapide-S_5 Exterieur_Aston-Martin-Rapide-S_7 Exterieur_Aston-Martin-Rapide-S_10 Interieur_Aston-Martin-Rapide-S_11
Voir la galerie photo

On est plus habitué à trouver des V8 et des V12 sous leur capot mais il va falloir s'y faire : des Aston Martin rouleront bientôt à l'électrique. Un passage désormais obligé même pour les constructeurs les plus prestigieux, face à la menace Tesla, mais surtout pour compenser les «excès» des autres modèles de leur gamme afin de rentrer dans les clous des normes environnementales qui se veulent de plus en plus drastiques. Mais bien entendu, s'agissant de la marque britannique, l'esprit sportif sera conservé.

C'est ainsi que l'Aston Martin Rapide électrique qui devrait être dévoilée en 2017 conservera «la puissance, la beauté et l'âme» des véhicules de la marque a promis son P-DG Andy Palmer dans une interview à Bloomberg. Il a évoqué une puissance comprise entre 800 et 1 000 chevaux, l'honneur est sauf sur ce point. Mais quid de l'autonomie ?

«Nous sommes une marque de V12» a-t-il martelé, comme pour mieux rassurer ses clients. Ce qui signifie qu'Aston Martin ne s'abaissera pas à faire du 6 cylindres ou pire pour limiter les émissions de ses modèles. La compensation passera par l'électrique et c'est pour cela que le futur crossover DBX recevra lui aussi ce type de motorisation.