logo La revue auto

Audi e-Tron : dans le tourbillon de l’autonomie de la voiture électrique

Très mauvaise nouvelle pour Audi, et plus généralement le groupe Volkswagen. Des confrères américains font le buzz outre-Atlantique en dévoilant une autonomie largement en dessous de ses promesses.

Voir la galerie photo
Bon, vous le savez, chez nous, nous sommes passés des normes de consommation NEDC à WLTP. Que cela soit pour les automobiles à moteurs thermique, hybride ou électrique.

Le SUV 100 % électrique d’Audi, qui étrenne une plateforme et les technologies électriques qui serviront pour les autres marques du groupe Volkswagen (SKODA, SEAT, Porsche), est annoncé avec un rayon d’action WLTP de 417 km.

Mais après les premiers tests européens, c’est au tour des Américains de relever une autonomie très basse.

Pour être plus précis, c’est l’agence américaine de la protection de l’environnement (EPA), qui est en charge d’homologuer les véhicules, qui vient d’annoncer une autonomie réelle de 204 miles, soit 328 km.

Un chiffre qui tombe à pic puisque le Model X 100 D de Tesla est quant à lui affiché à 475 km, 147 km de plus, malgré une batterie de taille presque équivalente (100 kWh VS 95 kWh).

De là à voir un petit coup de pouce des institutions américaines, il n’y a qu’un pas… Nous, nous gardons notre dernier mot, que nous prononcerons lors d’un essai qui les confrontera bientôt.