logo La revue auto

BMW 128ti : BM crée la GTi… après les autres !

BMW c’est, pour les connaisseurs de l’histoire automobile, le chantre de la propulsion avec un minimum de sportivité. Du moins, ça l’était. Car depuis la nouvelle génération de Série 1, ce sont non plus les roues arrière qui entraînent la carrosserie, mais bien le train avant.
Mais pour ne pas trop perturber les BMistes, les ingénieurs de Bavière nous proposaient, il y a moins d’un an de cela, la M135i xDrive. Comme son nom l’indique, ils usèrent de la traction intégrale pour poser les 306 chevaux de sa cavalerie au sol. Un moindre mal pour les aficionados. Sauf que voilà, avec la présentation de la 128ti, BMW se galvaude…

Exterieur_bmw-128ti-bm-creee-la-gti-apres-les-autres_2 BMW 128ti : BM crée la GTi… après les autres ! BMW 128ti : BM crée la GTi… après les autres !
Voir la galerie photo

BMW 128ti : un intermédiaire

Dans la gamme BMW Série 1, il y a la variante sportive M135i xDrive. Cette compacte est étrangement mue par un 4 cylindres en ligne, et non un traditionnel 6 cylindres. D’ailleurs, la cavalerie ne passe pas uniquement sur les roues, mais sur le train avant grâce à la technologie maison, xDrive. Ben heureusement, la cavalerie compte pas moins de 306 chevaux… L’honneur est sauf.

En dessous, les clients ne voulant rouler qu’à l’essence devaient se contenter des 178 « petits » chevaux de la BMW 120i. Un fossé de presque 90 bourrins entre les deux versions. Un gouffre qui est aujourd’hui comblé par cette toute nouvelle version, la BMW 128ti.

BMW 128ti : Série 1 GTi

Il semblerait que BMW ait eu un peu de mal à habiller cette Série 1 du blason M de « Motorsport ». Pourtant, la compacte dispose d’une cavalerie cumulant 265 chevaux pour 400 Nm de couple disponible dès 1 750 tr/min. D’ailleurs, les chiffres de ses performances sont de bon aloi avec un 0 à 100 km/h expédié en 6,1 secondes pour une vitesse de pointe limitée par l’électronique à 250 km/h.

La modestie de ce patronyme 128ti vient certainement du fait que cette Série 1 aux accents sportifs envoie sa puissance sur l’unique train avant.
Oui, vous avez bien lu, avec la 128ti, BMW vise les compactes à traction avant comme la Renault Mégane RS, la Peugeot 308 GTi ou la Volkswagen Golf GTI.

Maintenant, le ti de « Turismo Internazionale » a également une belle réputation chez BMW. Les moins jeunes d’entre nous se souviendront des légendaires BMW 2002 Ti qui aujourd’hui se vendent à prix d’or dans les salles aux enchères. Moins glorieux, il y a eu également les BMW 323ti et 325ti conçues sur les « Série 3 Compact ». Les premières BMW du segment des compactes.


BMW 128ti : un peu de technique

Tout comme les Françaises, BMW installe sur le train avant de sa 128ti un différentiel mécanique et autobloquant Torsen de série. Il est associé à des pneus Michelin Pilot Sport4 pour assurer la motricité nécessaire sur ce genre de sportive. La puissance transite également par une boîte de vitesses automatique Steptronic avant d’arriver sur les jantes en alliage de 18 pouces garnies d'étriers de frein rouges.

La suspension sport est directement chipée de la M135i xDrive. Elle est donc abaissée de 10 mm par rapport aux autres Série 1 et elle hérite de ressorts rigides, d’amortisseurs plus dynamiques et de barres stabilisatrices plus épaisses.

BMW 128ti : T’as le look kéké

Finissons sur l’allure général de notre bolide à traction avant. Rabaissé et équipé d’un pack carrosserie sport, elle en jette. Elle en jette surtout par ses appendices très discrets et élégants revêtus d’un rouge sang vif. On trouve ce style, visible, sur les entrées d’air du bouclier avant, la jupe latérale et la marque « ti » sur les flancs.

L’habitacle met également l’accent sur le rouge avec des coutures sur le volant M Sport, sur le rembourrage des sièges sport et les tapis de sol. BMW n'a pas oublié d'apposer un logo ti sur l’accoudoir.


BMW 128ti : plus cher qu'une GTI

BMW est une marque « premium ». Elle ne l'oublie pas et veut donc nous le faire payer. L'exemple se vérifie encore aujourd'hui avec cette Série 1 GTisé. la marque de bavière demande à ses concessionnaires de nous vendre cette BMW 128ti au prix de 46 549,99 €.