logo La revue auto

BMW 128ti : la sportive BM … à traction avant !

Comme je vous le disais, il y a peu, tout fout l’camp dans ce bas monde automobile. Les Coréennes sont de plus en plus belles, les Chinoises électriques risquent de nous envahir, et aujourd’hui on apprend que la berline compacte sportive de BMW, la 128ti, est une traction avant.

Exterieur_bmw-128ti-le-sportive-bm-a-traction-avant_0 Exterieur_bmw-128ti-le-sportive-bm-a-traction-avant_1 Exterieur_bmw-128ti-le-sportive-bm-a-traction-avant_2

Nous connaissons un peu la dernière berline compacte de BM, la BMW M135i xDrive. Elle a surpris son monde en abandonnant sa célèbre propulsion pour son système de traction intégrale. Conscient de la chose, les ingénieurs de la firme nous offrent une nouvelle sportive qui se place juste en dessous de celle-ci.

La BMW 128ti est équipée d’un 4 cylindres turbo de 2 litres. Il développe 265 chevaux qui passent, via une boîte automatique sport Steptronic à 8 rapports, par un différentiel à glissement limité Torsen sur l’unique train avant.
Oui ! Le train avant, comme une « vulgaire » Megane RS ou Golf GTI.

Cependant, la nouvelle BMW 128ti est bien plus qu'une nouvelle variante de la BMW Série 1. En plus de nombreux appendices extérieurs et intérieurs sportifs, l'ensemble de la suspension et de la direction a été spécialement réglé pour offrir une dynamique de conduite sportive. D’ailleurs le TOP 100 est expédié en 6,1 secondes. Il faut dire que cette la BMW 128ti pèse environ 80 kilos de moins que la BMW M135i xDrive à quatre roues motrices. Ce qu’elle perd en chevaux, elle le gagne en kilogrammes. Pour optimiser ses performances, BMW propose des pneus sport, sans frais supplémentaires. Les freins M sport sont également de série.