logo La revue auto

BMW M2 CS : vient-elle d’un autre âge ?

En ce moment, les choix techniques et esthétiques de BMW, sont très critiqués et critiquables. Mais il y a un modèle qui a attiré tous les suffrages. Il s’agit de la nouvelle bombe : BMW M2 CS. Il faut dire que ce modèle semble venir d’un autre âge avec un 6 cylindres en ligne surpuissant qui fait passer la cavalerie uniquement sur le train arrière et peut même être équipée d’une boîte… mécanique. Pilotage garanti !

Voir la galerie photo

BMW M2 CS : régime au carbone

Avant de partir tout de go dans les entrailles de la bête, on vous propose de faire un STOP sur la conception technique de ce coupé qui use à profusion du matériau le plus noble pour une auto. Je parle bien évidement du carbone.

Car on le retrouve un peu partout dans cette M2 CS. Le plus visible est le pavillon en carbone. Et c’est une première sur une Série 2. Le carbone se retrouve également au niveau du capot moteur largement percé en son centre. En plus de gaver d’air le 6 cylindres, il permet d’économiser 50 % du poids et d’augmenter son appui aérodynamique. Les ingénieurs l’ont également utilisé pour usiner la lame avant inférieure, le spoiler de coffre et le diffuseur d’air arrière.

L’habitacle reçoit aussi l’ajout de cette fibre « miracle ». Par exemple, le tableau de bord qui en est pourvu fait l’économie de 50% de sa masse par rapport à la M2 Competition. Enfin et pour compléter le programme minceur, notons que les spectaculaires jantes de 19 pouces sont plus légères de 9 kg à l’avant, et même 10 kg à l’arrière.

Résultat, cette BMW M2 CS pèse …. le même poids que le M2 Competition. La faute, aux renforts techniques et aux matériaux supplémentaires qui la rendent conduisible.

BMW M2 CS : mécanique

Il est enfin temps de causer de son âme. Ici, cette nouvelle BMW M2 CS, propose un 6 cylindres en ligne double turbo disposant d’une cavalerie de 450 chevaux et 550 Nm de couple. Pour info, cela fait d’elle, la compacte la plus folle du segment des compactes. Car au contraire de ses concurrentes à l’étoile ou aux anneaux, la puissance passe uniquement sur le train arrière et non sur les 4 roues. Ajoutons en plus que si elle est livrée avec une boite séquentielle, l’acheteur peut également opter pour une bonne boîte de vitesses mécanique à l’ancienne.

La puissance sans maîtrise n’est rien. Alors pour essayer de compter les pur-sang bavarois, les ingénieurs lui ont offert des freins M Sport avec des disques de 400 mm à l’avant et 380 mm à l’arrière. Pour les pincer, les étriers de frein disposent de 6 et 4 pistons. En option, il est possible de choisir des freins carbone-céramique avec une meilleure conductivité thermique et une durée de vie plus longue. N’oublions pas non plus que cette BMW M2 CS emprunte à sa grande soeur M4 la suspension adaptative M qui donne le choix entre Comfort, Sport et Sport+, avec les amortisseurs à chaque fois un peu plus fermes pour devenir durs comme du béton armée pour pour la piste. Enfin, la barre de renfort haute précision en PRFC, le système de contrôle dynamique de la stabilité (DSC) et le Différentiel Actif M à blocage multidisque et commande électronique est là pour gérer la répartition du couple sur le train arrière.

BMW M2 CS : les chiffres

La BMW M2 CS est donc la plus puissante de toutes les BMW du segment des berlines compacte. Avec ses 450 ch et 550 Nm, soit 40 chevaux de plus que la M2 Competition, elle expédie le TOP 100 en 4 s seulement avec la boîte séquentielle et 4,2 secondes avec la manuelle. La vitesse maximale est limitée à 280 km/h.

Chez nous, dans l’Hexagone, votre concessionnaire BMW vous en demandera un minimum de 99 800 €, soit 31 800 euros de plus que la M2 Competition. En plus, il faudra se décider rapidement car la plupart des exemplaires prévus pour le marché français ont déjà preneur et on comprend pourquoi. C’est certainement le modèle le plus enthousiasmant du moment. Un bolide, conçu à l’ancienne, pour pilote avéré.

Pour le plaisir, on vous propose de lire : 

Essai comparatif entre la BMW M3 et la BMW M4. ou encore essai de la BMW M2 sur le circuit du Hungaroring