logo La revue auto

BMW M4 Compétition : T’en as un gros…

Après de nombreux teasers en tout genre, BMW nous offre, enfin, les infos et caractéristiques de la nouvelle génération de BMW M4 coupé. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle est en totale rupture avec ses ancêtres. Plus question d’être gentil, son style est spectaculairement agressif. Plus question de se laisser faire par les autres modèles teutons question puissance.
Plus question de choisir entre le fun et l’adhérence.
On vous explique quel est le secret de cette toute nouvelle BMW M4 coupé compétition.

Exterieur_bmw-m4-competition-t-en-as-un-gros_0 BMW M4 Compétition : T’en as un gros… BMW M4 Compétition : T’en as un gros…
Voir la galerie photo

BMW M4 : T’en as un gros… naseau !

Si la nouvelle BMW Série 4 coupé vous plaisait, la nouvelle BMW M4 devrait vous émoustiller encore plus. Il semblerait qu’ici, les stylistes se soient totalement libérés des contraintes de la bienséance. Ici, tout y est exagéré.

La nouvelle face avant est exubérante !
Les naseaux y sont spectaculairement mis en avant. C’est comme s’ils devaient engloutir des tonnes d’air frais pour alimenter le puissant moteur. Les projecteurs à LED froncés singent le regard d’une bête féroce prête à bondir sur sa proie. Les vitres latérales étirées, les épaulements musclés et la ligne de toit fuyante mettent en valeur le caractère athlétique du nouveau Grand Tourisme bavarois.
Les feux arrière guident notre regard vers les LED en forme de L. Puis notre rétine est indéniablement attirée vers la partie basse très imposante. Il faut dire que le diffuseur d’air y prend toute sa place et que les 4 canules d’échappement ne laissent aucun doute sur le tempérament de la chose.

Le cockpit est dans la même veine !
Bien évidemment, il reprend le mobilier du coupé classique. Mais le sport et la compétition transpirent de chacun de ses éléments. La présence du plastique est réduite au maximum. Le cuir et l’alcantara recouvrent presque l’ensemble de l’habitacle et comme le choix des couleurs est vraiment présent dans le catalogue, les mauvais assemblages de couleurs peuvent s’opérer. La preuve en photo, avec ce duo bleu et jaune, infâme.
Ceci dit, les sièges sport ont été étudiés pour offrir le meilleur maintien possible. Les palettes de la boîte de vitesses sont bien placées derrière le volant qui cache à peine l’écran digital qui remplace les aiguilles des anciens compteurs. Au centre de la planche de bord, l’écran tactile pilote le multimédia.


BMW M4 : T’en as un gros… moteur !

Une BMW flanquée du blason M Motorsport, c’est forcément quelque chose d’exceptionnel. Cette nouvelle génération n’y fait pas exception, surtout dans cette version M4 compétition.

Si vous vous attendiez au retour du V8… sachez que la suite ne va pas vous plaire. La nouvelle BMW M4 ne propose qu’un « simple » 6 cylindres en ligne. Le pire, c’est qu’il ne cube que 3 litres de cylindrée.
Cela vous semble peu ?

Pourtant, les motoristes ont encore fait des miracles. La nouvelle M4 disposera de 480 chevaux le tout couplé à une boîte manuelle à 6 vitesses. La BMW M4 compétition fait encore grimper la cavalerie à 510 pur-sang qui passent sur les roues avec une boîte de vitesses séquentielle M à 8 rapports.
L’autre grosse information que nous offre la firme, c’est que cette nouvelle génération de M4 compétition est d’office équipée d’une transmission 4x4…
Oui un 4x4… ?

Je vous vois venir, en train de crier au scandale et au sacrilège. Ne vous inquiétez pas. BMW n’a pas fait de sa machine une AUDI quattro. La traction intégrale qui équipe cette M est un copié-collé de la dernière génération de M5. Cette solution offre le choix d’un mode 4WD qui répartit uniformément la puissance. Un mode 4WD Sport qui privilégie le train arrière. Et un mode 2WD. Celui-ci transfère uniquement la cavalerie sur le popotin, faisant d’elle une propulsion à part entière. Notons également que les ingénieurs ont installé un différentiel autobloquant sport sur celui-ci.

La BMW M4 compétition sera vendue en France au prix de 104 550 €.


Conclusion:



« Avec les versions Competition de la nouvelle BMW M3 Berline et de la nouvelle BMW M4 Coupé, nous visons une dynamique maximale en matière de développement et de transfert de puissance – dans un premier temps avec une propulsion classique et, plus tard, également en liaison avec la dernière version de notre système à quatre roues motrices M xDrive », explique Dirk Häcker, responsable du développement de BMW M Automobiles et de BMW Individual.