logo La revue auto

Can-Am Ryker : ni moto ni auto… juste du FUN !

BRP, la maison mère de Can-Am, continue ses investissements dans sa marque dédiée au véhicule plaisir routier. Après avoir révolutionné le genre avec sa moto à trois roues, la Spyder, la firme peaufine son concept en lançant un nouveau modèle, encore plus simple, plus sexy et… moins cher. Madame, monsieur, voici le Can-Am Ryker.

Exterieur_can-am-ryker-ni-moto-ni-auto-juste-du-fun_1 Exterieur_can-am-ryker-ni-moto-ni-auto-juste-du-fun_0
Voir la galerie photo

Can-Am Ryker : accessible à tous !

Le Can-Am Spyder est un engin que vous avez certainement déjà croisé sur les routes de montagnes sinueuses ou sur les routes de campagnes. Ce tricycle est indéniablement une machine faite pour le plaisir de rouler à l’air libre en toute sécurité. Un concept qui a par ailleurs conquis la planète. Mais si on devait retenir un défaut, cela pourrait être son tarif et son usage. BRP, la maison mère de Can-Am l’a bien compris puisqu’elle nous propose aujourd’hui son Ryker.

Le Can-Am Ryker est un modèle entièrement nouveau qui compte bien briser la barrière de l’accessibilité.

Tout commence par son prix qui débute à seulement 9 799 €. Outre son tarif à la portée du plus grand nombre, le Can-Am Ryker est sans doute le trois roues le plus facile à piloter jamais créé. Pas besoin de composer entre le poignet et la cheville gauche pour passer les vitesses puisqu’il dispose d’une boîte automatique.

Pas besoin de permis moto pour conduire cette ORNI (Objet Roulant Non Identifié) à trois roues puisque 7 h de formation suffisent pour découvrir de nouvelles sensations de conduite avec un permis B.
Il faut dire que les ingénieurs lui ont intégré le maximum de systèmes pour le stabiliser. En sus de la célèbre architecture « en Y » de Can-Am, avec deux roues à l’avant et une à l’arrière, il gardera ses roues aux sols grâce à un ESP spécialement conçu pour lui. L’assise basse permet d’avoir un centre de gravité plus bas permettant d’assurer une expérience de conduite dynamique en toute sécurité.

Pas un ni deux, mais 75 000 Can-Am Ryker !

BRP nous propose deux versions bien distinctes de son Can-Am Ryker. L’entrée de gamme se fait avec un bicylindre Rotax 600 ACE d’une cinquantaine de chevaux. Si vous en voulez plus, portez votre choix sur le trois cylindres Rotax 900 ACE qui propose plus de 80 canassons.

Comme vous le savez maintenant, la puissance passe par la boîte automatique avant. Mais avant de rejoindre la roue arrière motrice, elle passe par un arbre de transmission. Gage de durabilité qui ne nécessite aucun entretien particulier et donc limite les coûts des révisions.
Les pilotes-motards apprécieront le guidon réglable et les repose-pieds qui peuvent être déplacés pour s’adapter à différents pilotes en quelques secondes, sans outils ni pièces ajoutées.

Autre surprise avec ce Ryker, c’est qu’il est extrêmement personnalisable. Can-Am annonce pas moins de 75 000 combinaisons possibles. Un chiffre rendu possible grâce aux choix de couleurs variées pour les panneaux, les jantes et le capot. Pour pousser encore plus loin l’appropriation de son engin, Can-Am On-Road propose également une collection d’accessoires fonctionnels pour rouler en solo ou à deux, accroître le stockage, etc.

Can-Am Ryker Rally Edition : du bitume à la terre

Pour les amateurs d’aventures, BRP a créé une édition « Rally ». Protections antidérapantes, jantes renforcées… Le Can-Am Ryker Rally Edition bénéficie de davantage de protection pour le pilote et le véhicule, ce qui permet de passer des voies goudronnées au hors-piste avec facilité et aisance.

Performance


Performance
4 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
1 / 5
Consomation
3 / 5
Prix
5 / 5
Confort
2 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

Conclusion:


Josée Perreault, Vice-Présidente de Can-Am On-Road BRP, nous déclare : « qu’avec cet ambitieux modèle, BRP compte bien adresser un nouveau marché grâce au prix d’appel largement en dessous des prix d’achat habituel aux alentours de 17 000 €. Les études entreprises par BRP ont montré que “des milliers d’autres personnes dans le monde seraient disposées à envisager de rouler sur trois roues si les modèles étaient plus abordables ».

Avec la personnalisation et son design plus urbain, BRP espère ainsi cibler une clientèle plus jeune, mais aussi plus féminine à la recherche de nouvelles sensations. Ainsi, la marque a travaillé sur un modèle Ryker avec une prise en main facilitée, sans boîte de vitesse, pour les non-initiés aux deux ou trois roues. Le gabarit du véhicule permet également un meilleur pilotage, le rendant ainsi accessible à tous.

Concessionaires Can-am :