logo La revue auto

CUPRA Formentor : Coup de savate chez les sportives !

Après de très longs mois d’attente, la branche sportive du constructeur espagnol se décide enfin à nous proposer son premier modèle propre. En effet, de prime abord cette Formentor n’est pas une SEAT sportive rebadgée…, mais est-ce vraiment le cas ?
Pour en avoir le cœur net, nous avons pris la direction d’un parking géant en plein cœur de la capitale pour le rencontrer.

Exterieur_cupra-formentor-coup-de-savate-chez-les-sportives_0
Voir la galerie photo

De SEAT à CUPRA, il n’y a qu’un pas ?

Jusqu’à présent, la « marque » CUPRA ne disposait dans son catalogue que de l’Ateca. C’est donc bien le SUV compact de Seat qui, en gagnant un moteur généreux et une plastique de sportive, fait office de fer de lance. Si ce modèle est vraiment intéressant, l’offre est bien trop minime et son appartenance à SEAT l’éloigne des ambitions Premium de la marque.

Pour monter en gamme, CUPRA se devait de proposer un vrai modèle propre. Eh bien, c’est fait avec cette Formentor qui n’existe pas dans le catalogue SEAT.

Enfin… qui n’existe pas…, c’est tout de même relatif.

De la Leon à la Formentor, il n’y a qu’une marque !

La rencontre avec la présérie de la Formentor se fait dans la pénombre d’un ancien garage qui accueillait il y a encore 3 ans des bolides à réviser. Le GO ouvre la porte, la Cupra signale sa mise en route par une cinématique de ses feux arrière. Et, tout d’un coup, elle se met à ronronner.

C’est la version la plus sportive, sans aucun doute. Car, oui, il n’y aura pas une, mais deux Formentor en vente. Elles se distingueront l’une de l’autre via le groupe motopropulseur.

La nôtre est la sportive « classique » qui accueille sous son capot un 4 cylindres turbo de 2,0 litres TSI développant 310 chevaux pour 400 Nm. Il est associé à une boîte automatique DSG et à quatre roues motrices. La fiche technique de cette Formentor TSI 310 annonce un explosif 0 à100 km/h en 4,8 secondes. Un chrono qui place ce SUV en frontale face à nos sportives : Mégane RS et autre 308 GTi.

La seconde Formentor est bien plus « écolo ». À l’instar de la Skoda Octavia RS, cette CUPRA proposera une surprenante version hybride rechargeable. Elle conjugue un petit 4 cylindres turbo essence de 1,4 litre à un moteur électrique. Le tout se contentera d’une puissance de 245 chevaux envoyée sur l’unique train avant. Si elle est moins sportive, avec sa batterie de 13 kWh, elle devrait être capable de rouler en 100 % électrique sur plus de 50 km et donc ne pas être soumise au malus. Un avantage certain à l’achat pour cette version.

Bref… je ne tiens plus et me précipite vers la vrombissante machine pour éjecter le pilote… Mais le garde du corps, spécialement envoyé pour protéger la Formentor, me refroidit aussitôt.

Je n’ai pas le droit de la faire rouler ! Par contre, je peux la contempler.

Et là, tout d’un coup, la filiation avec la Leon est devenue plus claire. La Formentor n’est pas à proprement parler un nouveau modèle. Il s’agit d’une Leon affublée d’appendices aérodynamiques sportifs, le tout mis sur des échasses pour la rehausser et donc la SUViser.

Regardez la proue. Elle reprend l’identité de la nouvelle Leon avec cette calandre hexagonale et les optiques à LED. La poupe, bien que surélevée, ne peut cacher sa gémellité avec la berline compacte. Le profil est dynamique avec ses grosses jantes qui semblent pousser l’habitacle sur l’arrière, tout comme la Leon.

Conclusion:


Mais vous savez quoi… ?

Peu importe.
La Formentor est agressive à souhait et ses hanches au superbe galbe magnifient son allure de SUV urbain sportif. Il est certain que la Formentor va ouvrir une nouvelle voie que certains grands constructeurs vont indéniablement reprendre à leur compte.