Cupra

CUPRA s'émancipe de SEAT et devient une marque !

Cela fait presque deux mois que nous avons été conviés à une présentation SEAT sur le circuit historique de Tarramar non loin de Barcelone et de Sitges en Catalone. Si au début on pariait sur la présentation de l'Ateca Cupra, nous n'avons pas totalement raison. Puisqu'il s'agit de la naissance d'une marque : CUPRA.

SEAT, en bonne santé !

C’est que SEAT a aujourd’hui les dents longues, les ventes explosent avec pas moins de 468 000 unités vendues en 2017 soit une augmentation des ventes de presque 50 % en 5 ans. Il faut dire que les produits, bien conçus et fabriqués, ont de quoi plaire au plus grand nombre. Pour preuve, la SEAT Ibiza est la Citadine de Référence 2018, alors que l’Ateca termine sur la seconde place dans le segment des SUV compacts en 2017.

D’ailleurs, les modèles signés du badge CUPRA n’y sont pas pour rien puisqu’ils représentent environ 60 000 unités de vendues. Une excellente performance si l’on tient compte des 20 ans d’histoire du badge.

Mais voilà, Luca Di Melo, le président de SEAT, a décidé de lancer ses équipes sur la trace d’Abarth, qu’il a lui-même lancé quand il était chez Fiat. Il a donc fait faire scission entre SEAT et CUPRA.

Il a déclaré durant la conférence de presse : « CUPRA représente une grande opportunité pour SEAT, pour ses clients et pour l’activité de l’entreprise »… « L’ensemble du projet concrétise le rêve de d’une catégorie de personnes qui cherchaient à conquérir un nouveau cercle de passionnés d’automobiles. »

22 février 2018, la naissance de CUPRA !

C’est donc en ce jeudi 22 février que CUPRA prend véritablement naissance. Pour ce faire, la marque se devait de porter un logo. C’est chose faite avec celui-ci. D’après les stylistes, il s’inspire « de l’attitude des civilisations tribales et reflète les valeurs que la nouvelle marque souhaite transmettre : passion, précision, détermination et courage. » Un programme ambitieux, n’est-ce pas ?

Bon, après, les goûts et les couleurs, cela ne se discute pas. Mais, pour ma part, j’ai du mal avec celui-ci. Il me semble trop complexe et torturé. D’ailleurs sur les premiers modèles il a du mal à s’intégrer parfaitement à la calandre.

Par contre, l’identité est claire ! La CUPRA se vit en gris, parfois mat, et en cuivre. Comme le prouvent les premiers modèles. Car, il y a déjà de premiers modèles.

Le premier est le Leon ST Cupra R, le second, et certainement le plus impactant, est la CUPRA Ateca et le troisième est la CUPRA Ibiza. Enfin le dernier sera le SUV urbain, CUPRA Arona. Mais le programme de lancement ne s’arrête pas ici, puisque les marqueteurs prévoient déjà trois modèles de plus pour 2020. Évidemment, pour des raisons de normes anti-pollution l’électrification de la gamme est un mal nécessaire.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  CUPRA s'émancipe de SEAT et devient une marque !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter