logo La revue auto

Essai Ford Puma ST : Un SUV plein de chlorophylle

Et dire qu’il y a 20 ans de cela, la Ford Puma s’égosillait sur nos routes sous les traits d’un petit coupé sportif au cœur vaillant. Les temps ont bien changé ! Plus question de proposer une silhouette de ce genre. Les petits coupés ne sont plus à la mode, tout l’inverse des SUV urbains. Ford a donc bombardé sa Puma de rayons X, pour la faire muter en petit SUV sportif. Il est par ailleurs bien né puisqu’il a reçu le titre de « SUV urbain de référence 2021 ». Comme une bonne chose ne vient jamais seule, voici que les ingénieurs de Ford Performance poussent encore d’un cran son caractère espiègle avec cette version Puma ST.
Mais que vaut-il ce Ford Puma ST ?

Exterieur_essai-ford-puma-st-un-suv-plein-de-chlorophylle_0 Exterieur_essai-ford-puma-st-un-suv-plein-de-chlorophylle_1 Exterieur_essai-ford-puma-st-un-suv-plein-de-chlorophylle_2
Voir la galerie photo

Puma ST : Recyclons un peu !

Pour réaliser ce Puma ST, les ingénieurs de la marque à l’ovale ont fait du recyclage. Pas avec n’importe quoi non plus. Ils ont tout simplement chipé la base technique de sa petite sœur, la sensationnelle Ford Fiesta ST. C’est donc avec joie que l’on retrouve la fabuleuse mécanique de la citadine. Un 3 cylindres turbo de 1,5 litre EcoBoost accumulant 200 chevaux à 6 000 tr/min pour un couple maximal capable d’atteindre les 320 Nm entre 2 500 et 3 500 tr/min.

Ford ne s’arrête pas là. Un Pack Performance fait partie du catalogue des options. Il propose un différentiel autobloquant provenant de Quaife. Il est ici pour maximiser la motricité de la petite bête en conduite sportive. Avec ce pack, on disposera aussi d’un Launch Control pour accrocher les 100 km/h en 6,7 secondes alors que l’aiguille du compteur de vitesse se stabilisera à 220 km/h.


Puma ST : Un SUV mis au VERT !

Point question d’être discret. Une Ford Performance doit se voir ! Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec cette superbe robe verte baptisée « Mean Green », ils ont encore une fois réussi leur challenge.
Le « Vert Méchant », traduction du nom dans notre langue, magnifie les appendices saillants comme la lame avant siglée « Ford Performance », le becquet de toit noir brillant à l’arrière, sans oublier les jantes en alliage de 19 pouces en série.

Dans l’habitacle, cette Puma nous offre un univers qui respire franchement le sport. Les sièges Recaro accueillent les passagers avant avec un bon compromis entre confort et maintien latéral. Le logo ST y trône fièrement.

La planche de bord reprend le mobilier de la Puma classique, mais le volant est bien plus expressif avec ses touches permettant de modifier les modes de conduite. Bien évidemment, la touche « S » permet, d’une pression, d’activer ou de désactiver le mode Sport. La molette « Mode » nous fait jongler entre les modes Normal, Eco, Sport et Track.

Puma ST : Dans la pratique ?

Il faut bien l’avouer. Ce 3 cylindres est fabuleux. Il se révèle volontaire avec le coude à la portière et devient rageur si on écrase la pédale de droite. Le son généré n’est pas désagréable, même de l’extérieur. Une gageure technique qui se doit d’être notée. Ce bloc moteur est également bien épaulé avec sa boîte manuelle à 6 rapports qui dispose d’un guidage convaincant.

Sur petites routes de campagne sinueuses, le petit SUV se montre étonnamment à la hauteur de sa petite sœur. Le volant guide parfaitement le train avant alors que les suspensions, sèches comme une poutre de chêne, conservent les trains roulants sur le macadam. En même temps, le Puma ST peut compter sur ses pneus Michelin Pilot Sport 4 pour ne jamais dévier de sa trajectoire.

Le revers de la médaille, c’est que cette Puma est un peu moins « rigolote » que sa petite sœur, Fiesta ST. Le fait qu’elle soit surélevée a rendu obligatoire le raffermissement des amortisseurs, qui en plus de la rendre sèche, stabilise un peu trop son popotin. Au lever de pied, l’arrière ne décroche pas. Il suit, tant bien que mal, le train avant et c’est lui qui se dérobera en premier.


Les prix du Ford Puma ST

La Puma ST est un modèle qui sort franchement du lot. Ford le sait bien, et compte en profiter largement. La preuve avec le tarif en concession qui commence à 33 850 €. Un prix bien perché qui peut encore grimper avec l’adoption du Performance Pack à 1 300 €. Voire 1 075 € si vous craquez pour le « Mean Green ». Mais sachez que, de base, cette Puma dispose de tout le nécessaire comme : la climatisation automatique, les étriers de frein rouges ou les phares full LED.

Conclusion:


Ford nous promettait un SUV sportif plaisant à conduire avec ce Puma ST. Et Ford ne nous a clairement pas menti ! Ce SUV est un objet roulant vraiment enthousiasmant à conduire sur petites routes virevoltantes. Par contre en ville, un conseil, prenez un abonnement chez votre chiropracteur. Les suspensions sont vraiment sèches. Ce qui sera compensé par sa polyvalence grâce notamment à son volume de coffre généreux et pratique avec sa BOX étanche.


Prix de base : 33 850 €
Conso moyenne : 9 litres
Conso sur piste : 13 litres
0 à 100 km/h : 7 secs
Puissance : 200 chevaux
Couple : 320 NM
Crit’Air : 1
CO2 : 155 grammes
Malus 1er Sem 2021 : 650 €

Photos© Julien Fautrat pour LRA

Performance


Performance
4 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
3 / 5
Consomation
2 / 5
Prix
3 / 5
Confort
2 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • - Caractère moteur
  • - Tenue de route
  • - Belle gueule !!!
  • - Très sèche de suspension
  • - Attention à la jauge à essence

nos annonces Ford

  • Ford Ranger
    2.0 TDCI 213CH SUPER CAB WILDTRAK BVA10

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 22/01/2021
    Garantie : 36 mois
    Prix de vente : 36 980€
    Mensualité : 557,39/mois*
    Prix constructeur : 48 366€
    Remise de : -11 386€