logo La revue auto

Essai MG ZS EV 70 kWh : une Grande Autonomie, vraiment ?

Si pour les moins jeunes d’entre nous, MG est synonyme de belle petite anglaise capricieuse, sachez que depuis le retour de la marque dans l’Hexagone, la marque est détenue par le géant de l’automobile chinoise, SAIC. Si les MG d’aujourd’hui n’ont plus le charme d’antan, c’est pour mieux se caler aux besoins des automobilistes du Vieux Continent.
En 2019, Morris Garage tapa un grand coup avec l’importation d’un SUV urbain 100 % électrique. La MG ZS EV fit l’unanimité auprès des journalistes, grâce à sa simplicité et à son prix très serré. Depuis la fin d’année 2021, la firme nous propose déjà une refonte de son modèle ZS EV avec un nouveau look, de nouvelles technologies, et surtout, le choix entre 2 batteries. La première dispose de 50 kWh d’énergie, alors que la seconde fait grimper la puissance de ses accumulateurs à 70 kWh.
C’est justement ce MG ZS EV Grande Autonomie que nous avons pu prendre en main pendant plus de 700 km.

Exterieur_essai-mg-zs-ev-70-kwh-une-grande-autonomie-vraiment_0 Exterieur_essai-mg-zs-ev-70-kwh-une-grande-autonomie-vraiment_1 Interieur_essai-mg-zs-ev-70-kwh-une-grande-autonomie-vraiment_0
Voir la galerie photo

Un petit SUV, qui fait grand

La nouvelle génération du MG ZS EV ne change pas les fondamentaux du SUV urbain chinois. Avec ses 4,31 m de long, il offre un rapport encombrement/habitabilité/coffre au top de sa catégorie. L’espace disponible pour les passagers arrière est très généreux et le volume de sa soute à bagages est plutôt du genre généreux avec 448 litres. C’est largement assez pour une utilisation familiale classique, bien qu’il ne dispose pas de « frunk », le fameux coffre avant pour ranger les câbles. Cela dit, sous la tablette de coffre, à la place de la roue de secours, qui est remplacée par un kit anti-crevaison, se cachent des espaces pour les ranger.
Le problème, c’est que si vous en avez besoin, il faut vider le coffre pour y avoir accès.

Retournons voir les chiffres, puisque ce ZS EV entre en compétition avec le Hyundai Kona EV qui, lui, se satisfait de 4,18 m de longueur et se montre plus chiche pour ses passagers arrière ainsi que pour le coffre se contentant de 332 litres. Le seul rival du MG dans la catégorie des SUV urbains électriques est le Peugeot e-2008. Avec ses 4,30 m de longueur, ses roues en coin, il dispose, lui aussi, d’un vaste habitacle et de 456 litres de coffre.
Le problème est que la Peugeot e-2008 se vend en moyenne 8 000 € plus cher que le ZS EV 50 kWh, qui dispose d’une puissance de batterie identique, mais pas de la même cavalerie, puisque la chinoise propose 177 chevaux dans ce cas. Ce n’est pas fini, notre ZS EV Grande Autonomie explose littéralement la française sur son rayon d’action.

D’expérience, nous savons que la lionne peut parcourir un peu moins de 280 km entre chaque charge, alors que notre ZS EV frôle les 400 km d’autonomie.


MG ZS EV 70 kWh, une voyageuse ?

La première génération de MG ZS EV était clairement une citadine électrique, qui avait pour elle une légèreté lui permettant de limiter ses consommations d’électrons. Sa batterie de 44 kWh restreint son usage sur autoroute avec une autonomie de 220 km entre chaque recharge.

Cette MG ZS EV 70 kWh change littéralement ses fondamentaux.
Étrangement, et malgré ses accumulateurs bien plus costauds, le SUV réduit toujours sa prise de poids. On est sur 1 620 kg, alors qu’une Volkswagen ID.3, usant d’une batterie de 77 kWh, affiche une masse de plus de 2 tonnes.
De fait, ce « poids plume » n’a pas besoin d’autant d’énergie pour se mouvoir. Sur mon essai, avec la climatisation, et en respectant les limitations de vitesse, elle s’est contentée en moyenne de 17,7 kWh pour faire 100 km. Sachez cependant que sur autoroute, il faudra compter sur 21 kWh et 16 kWh en ville.

L’autonomie d’usage réelle de ce MG ZS EV Grande Autonomie est donc en moyenne de 390 km. Sur autoroute, on dispose de 330 km, et en ville, on grimpe à 440 km.

Et la recharge dans tout cela ?
D’une, MG ne propose pas de carte qui lui est spécifique. Il vous faudra donc opter pour la carte RIFD de votre choix qui n’offrira aucun avantage, mais aucun abonnement non plus.
De deux, le chargeur embarqué, en courant alternatif, est de 11 kW. Du moins, sur la ZS EV Grande Autonomie, car il reste à 6,6 kW sur la batterie à 50 kWh. La recharge rapide est par contre assez limitée. Ici, il faudra se contenter de 92 kWh, et donc, dans le meilleur des cas, de 45 minutes pour faire un 20 à 80 %.


Au volant du MG ZS EV?

Si la nouvelle génération de ZS EV n’a pas changé de plateforme technique, les ingénieurs semblent avoir un chouia travaillé ses prestations. Les suspensions gomment légèrement mieux les aspérités de la route. Mais rien de transcendant. Les amortisseurs sont très loin du toucher de route d’une Peugeot 2008 qui, elle, est capable de se muer en citadine et en sportive. La MG ZS EV doit se conduire tranquillement pour préserver le confort, que ce soit sur la route ou sur les pavés.

Autre petit bémol : le bouton, siglé KERS, près du sélecteur de marche pour moduler le freinage régénérateur sur 3 niveaux ne se montre toujours pas pratique à l’usage. Il lui faudrait des palettes au volant, car peu importe votre freinage, c’est lui qui va déterminer la puissance de régénération.

Cela dit, on s’y sent bien à l’intérieur. Le volant est agréable au toucher, les plastiques, d’excellente facture, et les ajustements, largement au niveau des généralistes européens ou asiatiques.
Notons également la nouvelle génération de système multimédia. L’écran de 10,1 pouces trône fièrement au centre de la planche de bord. Il offre bien plus d’informations techniques, comme la recharge, les consommations, le GPS, la sono, et il est compatible avec votre smartphone Apple ou Android… mais avec un câble USB.


Conclusion:


La MG ZS EV Grande Autonomie porte plutôt bien son nom. Avec cette batterie, la MG ZS EV, qui se prédestinait d’origine à affronter la jungle de nos cités, s’est muée en petite voyageuse. Du moins, lorsque le réseau de recharge rapide sera mature.

Toujours aussi habitable.
Pas désagréable à conduire.
Un équipement assez complet.
Un multimédia qui se modernise.
Proposée à un prix défiant toute concurrence.
Il n’y aura donc que ses prestations dynamiques qui marqueront le pas face à la vieille garde européenne.

Performance


Performance
3 / 5
Tenue de route
2 / 5
Habitabilité
5 / 5
Consomation
3 / 5
Prix
5 / 5
Confort
3 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • + Le tarif et les équipements
  • + Habitabilité du segment supérieur
  • + Gestion de la consommation
  • - Comportement pataud
  • - Recharge DC de 92 kWh max

nos annonces MG

  • MG EHS
    PHEV 1.5T GDI 258ch Luxury

    Essence : Automatique
    7500 km : Occasion
    Indépendant: Oise
    Mise en circulation : 01/10/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 35 490 €
    Mensualité : NC

  • MG EHS
    PHEV 1.5T GDI 258ch Luxury

    Essence : Automatique
    12893 km : Occasion
    Indépendant: Bouches-du-Rhône
    Mise en circulation : 01/10/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 30 990 €
    Mensualité : NC

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 30/09/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 30/09/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 37 230 €
    Mensualité : 404€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -6 000 €