Essai Porsche 911 (992) GT3 PDK : faites un geste pour la planète

Notre écosystème va très mal, incitant les gouvernements et constructeurs automobiles à rivaliser d’ingéniosité pour abaisser au maximum les émissions de particules tout en minimisant les ressources utilisées. Le taux de CO2 abaissé à 123 g/km en 2023, tout est fait pour vous inciter à rouler en véhicule électrique… C’était compter sans Porsche qui propose sa variante tonitruante de la 911 : la GT3. Suffira-t-elle à limiter l’impact carbone de la marque ? (Oui, vous avez bien lu.)
Voir la galerie photo

Optimisation aérodynamique (et non fiscale)

Aller chez Porsche, c’est comme s’apprêter à revoir son banquier pour une grande occasion. C’est cordial et important, mais il n’empêche que je conserve un côté nerveux devant toutes ces beautés alignées, et aux prix démesurés (donc pas touche).

Au moment de récupérer cette GT3, la tension retombe : elle est là ! En revanche, j’ai bien compris que passer inaperçu avec cette belle allait être très compliqué. Il faut dire qu’en Bleu Requin (couleur spécifique), avec des jantes de 20 pouces noires à liseré bleu et étriers de frein jaunes, autant dire qu’un aveugle verrait cette GT3 avant même d’entendre la mélodie du moteur. Si vous êtes à la recherche d’une 911 avec le pack esthétique ultime, la GT3 est faite pour vous. Par rapport à une 991 Turbo S ou une Carrera 4 GTS, l’avant bénéficie de modifications favorisant l’aérodynamisme, avec un capot adoptant deux entrées d’air tandis que le pare-chocs avant se simplifie avec une immense grille.

Notez que la belle n’en perd pas son charme pour autant. À l’arrière, on retrouve les caractéristiques esthétiques de la 911, mais agrémentées d’un imposant spoiler ainsi que d’un immense aileron.


En comparaison, la Turbo S comme la GTS font office de finitions esthétiques premium plutôt que radicales. Grimper à bord de la 911 GT3 n’est pas fait pour tout le monde, l’assise y est extrêmement basse, impression renforcée par les sièges baquets intégraux (en option). Histoire de ne pas se poser de questions inutiles, cette sportive est conçue uniquement pour 2 personnes et éventuellement votre baguette de pain que vous pourrez loger derrière vous. Les places arrière sont supprimées dans l’optique de gagner du poids et, surtout, d’y placer une cage de retournement en acier.

Pour les habitués de la marque, la planche de bord conserve ainsi les éléments traditionnels avec les compteurs (digitaux) circulaires ainsi que l’horloge trônant au-dessus. Seuls changements notables : le revêtement du volant, qui assure une meilleure prise en main, ainsi qu’un levier de commande de vitesses, et non un simple sélecteur. Bien que l’intérieur soit un peu plus pensé pour le sport, la qualité ainsi que les ajustements parfaits sont toujours au rendez-vous.


Une 911 comme les autres ?

Si vous pensez que l’intérêt de la GT3 réside dans sa capacité à être radicale sur circuit, je vous répondrai tout simplement : peut-être. L’essai qui s’annonçait grandiose s’est soldé en frustration avec une vis traînant sur la piste et ayant gagné par KO technique contre le pneu arrière de la belle, au bout de 10 minutes.

Malgré tout, je peux au moins vous parler de la GT3 au quotidien, ayant tout de même pu en profiter sur route ouverte afin d’en tirer les premières conclusions. Ainsi, au démarrage, le flat 6 en impose immédiatement avec sa sonorité profonde et rauque. S’il se montre rapidement plus policé sur les premiers mètres, il est possible de modifier ceci grâce à la ligne inox à volets actifs. Si la conduite vous laisse rapidement songeur et avec un grand sourire, c’est que la GT3 sait vous mettre à l’aise.

En soi, dans la circulation, elle est tout aussi agile et facile à manœuvrer que n’importe quelle berline, et se paie même le luxe d’avoir un très bon rayon de braquage grâce aux 4 roues directrices. Option essentielle pour une Porsche, le lift system qui permet de lever l’avant sur commande et d’éviter ainsi de racler le bas de caisse à chaque trottoir ou dos-d’âne. Bien que disposant du Stop & Start qui pourra soulager vos oreilles dans les bouchons, les vibrations et le grondement sourd émanant derrière vous en continu vous rappellent tout de même que se cache un 6 cylindres atmosphérique de 4,0 l, développant 510 ch et 460 Nm de couple. Autant dire qu’il serait dommage de ne pas en profiter hors de la ville, et à ce petit jeu, la GT3 s’en tire bien. Rasant le bitume, cette Porsche 911 radicale reste plus confortable qu’une planche de bois grâce à la suspension pilotée permettant ainsi de rouler pendant des heures sans pour autant subir un tassement des vertèbres. Si la direction est plutôt légère (au regard du type de véhicule), je reconnais être impressionné par la quantité d’informations que le train avant remonte, et je sais techniquement ce qu’il se passe à chaque mètre parcouru. C’est dans ces petits moments que l’on sent clairement le potentiel qui sommeille en ce monstre !

Alors, imaginez un peu le déclic en apercevant les petites routes parsemées de virages : le véritable jeu peut commencer ! Pied au plancher, la GT3 me plaque littéralement au fond du baquet (je rappelle le 0 à 100 km/h en 3,4 s) tandis que les vocalises du moteur, typiques de Porsche, provoquent un tonnerre juste derrière moi. Une fois lancée, la magie s’opère en moi, et je me retrouve à m’extasier comme un gamin face à ce ballet de sensations.


Gaz, regard affûté sur le virage qui s’annonce ainsi que sur la visibilité, j’ajuste la direction avec une précision déconcertante. Je fais tomber un rapport que la boîte PDK se charge de retranscrire en un éclair, en sortie de courbe, pour mieux m’en extraire avant de me plonger avec entrain dans le suivant. L’envie de hausser le rythme un cran au-dessus est tellement présente qu’il est impossible de lui résister et que cela se passera sans accroc.

Car une Porsche sans son indestructible système de freinage n’en serait plus une. D’une sensibilité étonnante, le mordant vient très rapidement et se fait de plus en plus insistant au fur et à mesure que l’on accentue la pression sur la pédale. Le pire (ou le meilleur, au choix), c’est que le freinage ne s’épuise pas, même après avoir insisté sur un parcours extrêmement sinueux, il répond encore présent ! Avec 460 Nm de couple, les reprises ne laissent aucune place au doute lors des dépassements ou des relances.

Le fait d’avoir conservé le côté atmosphérique donne à la GT3 bien plus de tempérament sans pour autant éclipser la nervosité à bas régime. Mais en acceptant jusqu’à 9 000 tr/min, il est clair que cette GT3 ne demande qu’à être poussée dans ses limites à chaque appui sur l’accélérateur…

Faut-il céder à ses pulsions ? (Spoiler : OUI)

Vous vous doutez bien qu’avec une Porsche GT3, vous n’allez pas attirer la sympathie des écologistes. Et pourtant ! Annoncée à 10,8 l/100 (cycle WLTP), j’ai réussi l’exploit de faire 10,1 l/100 au prix d’une écoconduite soutenue ; un score impressionnant pour ce type de moteur !

Mais là n’est pas la question, une Porsche est faite pour s’apprécier pleinement sur de courts moments (circuit, sortie week-end…), il est peu probable que la belle franchisse les 150 000 km en 3 ans. Du coup, malgré des rejets de CO2 supérieurs à la moyenne, ce n’est pas votre Porsche qui va contribuer au réchauffement climatique, mais plutôt M. Tout-le-monde avec son SUV et ses 3 enfants. Alors, autant se faire plaisir, non ? Oui, MAIS avec 40 000 euros de réprimande à l’achat, il va falloir la jouer fin stratège. Affichée à 182 167 euros de base (c’est une somme), en aurez-vous pour votre argent ?

Presque. La sportive est équipée de base de jantes 20 pouces (ou 21 pour le même prix) disponibles en différents coloris, facilitant le bi-ton avec les 4 teintes de carrosserie de série. Extérieurement (et à moins de vouloir être pointilleux sur certains aspects), il n’est pas nécessaire d’opter pour les innombrables options.

À l’intérieur, l’option cuir n’apporte pas grand-chose et vous permet d’utiliser cette somme pour d’autres options telles que les sièges baquets intégraux. Pas donnés (5 400 euros), mais un sacré plus en matière de maintien et de position. En revanche, le système de levage est impératif si vous souhaitez éviter quelques sueurs froides (3 156 euros) que l’assistance parking avec caméra de recul viendra compléter (1 248 euros). Si les freins carbone-céramique sont tentants, leur prix fait clairement réfléchir (9 012 euros), mais sauront apporter un réel plus sur circuit. À méditer.

Conclusion:

Comment ne pas tomber amoureux devant ces lignes et surtout ce déluge de sensations grisantes ? Mettez de côté le speech des experts Porsche et demandez-leur simplement de faire un essai pour être convaincu. Faites ainsi un geste pour la planète en préservant cette catégorie de véhicules plaisir et occasionnels plutôt qu’en contribuant au développement de SUV, fastbacks ou véhicules hybrides qui roulent au quotidien.

Performance


Performance
5 / 5
Tenue de route
5 / 5
Habitabilité
1 / 5
Consomation
2 / 5
Prix
2 / 5
Confort
2 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • + Physique hors du commun
  • + Freins indestructibles
  • + Mélodie enivrante du flat 6
  • + Précision chirurgicale du train
  • - 0 confort
  • - Manque de rangements
  • - Pas de régulateur adaptatif de vitesse
  • - Je plaisante pour les points négatifs !

les autres actualités sur Porsche

L’année 2024 s’annonce riche en nouveautés automobiles, notamment dans le domaine de l’électrique. Mais si vous n’êtes pas encore prêt à abandonner... Voir plus

Everrati, maestro de la réinvention automobile, ajoute une nouvelle pépite à sa collection, s'inspirant cette fois-ci de la mythique Porsche Type 9... Voir plus

La Porsche 911 est une voiture de sport haut de gamme fabriquée par le constructeur automobile allemand Porsche depuis 1964. Elle est considérée comme... Voir plus

Pendant près d'un demi-siècle, les modèles Turbo ont trôné avec majesté chez Porsche, symbolisant l'apogée de chaque série de modèles et cristallis... Voir plus

Tout plaquer pour une 911, OK. Mais pour laquelle ? C’est un début de réponse que j’apporte au travers de cette journée mémorable qui a pris plac... Voir plus

La Porsche 911 est une icône de la performance et du plaisir de conduire. Mais face aux exigences environnementales et aux nouvelles tendances du m... Voir plus

nos annonces

Voir plus de galerie photo Porsche

Nos dernières actus

Comparatif

Voiture n°1
Voiture n°2

Actus les plus vues

Hashtags

7 BYD SEAL 8 BYD Dolphin 3 Renault Rafale 3 Rafale 0 Dolphin 7 KIA EV9