logo La revue auto

Fiat 500 3+1 : une addition très salée !

La nouvelle Fiat 500 n’est pas encore sur nos routes, que la firme turinoise se lance dans une énième variante de son pot de yaourt électrique. Cette Fiat 500 3+1 conserve sa ligne et sa taille, mais propose une porte supplémentaire côté passager pour rendre le siège arrière plus accessible. Est-ce bien assez pour rendre cette populaire Fiat attractive ?

Exterieur_fiat-500-3-1-une-addition-tres-salee_0 Exterieur_fiat-500-3-1-une-addition-tres-salee_1

Fiat a pris le virage de la voiture électrique, d’une façon très particulière. Certain de son fait, la firme a transformé sa nouvelle génération de 500 en pure voiture électrique. En même temps, c’est une citadine, donc jusqu’ici on suit.

Alors qu’elle n’est pas encore présente sur nos routes, la famille Fiat 500 année 2021 enrichit sa gamme. On connaissait la nouvelle Fiat 500 cabriolet, la nouvelle Fiat 500 berline, voici maintenant le tour de la Fiat 500 3+1. Sous cette addition se cache une 500 disposant d’une porte supplémentaire côté passager.

Cette Fiat 500 3+1, qui se veut « pratique », utilise la même plateforme que la 500 à 3 portes. Pour preuve, elle conserve les mêmes mensurations. Cependant, l’ajout de cette porte antagoniste sur le côté droit lui fait prendre 30 kg. Fiat insiste sur le fait que ce système d’ouverture de portes s’inspire des toutes premières Fiat 500 des années 50. Nous on retiendra surtout qu’elle singe la dernière Mazda MX-30, un SUV électrique que nous avons déjà essayé, et que le défaut de ce système est qu’il est nécessaire d’ouvrir la portière avant pour ouvrir la porte arrière. Si l’ouverture est en effet immense, il faut cependant avoir de la place…

Pour l’instant, FIAT reste très discret sur le prix de vente. Cela dit, il y a fort à parier qu’il devrait être légèrement supérieur à la version 3 portes. Pour rappel, l’entrée de gamme est proposée à 29 900 €. D’après nos informations, FIAT compte en demander 1 500 € de plus.

Tout électrique qu’elle est cette nouvelle génération de Fiat 500 semble avoir été piquée par le virus de la mégalomanie. Ce virus fait gonfler les prix et semble oublier que la première génération se vendait à moins de 13 000 €.