logo La revue auto

Ford Ranger Raptor : le pickup badass

Voici la deuxième génération du Raptor. Et avec cette couleur spécifique « Code Orange », le Raptor fait inévitablement penser à un nom de dinosaure sorti tout droit de Jurassic World, et pourtant… ce n'est que la version ultime du Ranger qui est passé chez Ford Performance. Les ingénieurs ont ainsi complètement retravaillé tout ce qui est châssis, freinage et suspensions.

Exterieur_ford-ranger-raptor-le-pickup-badass_0 Exterieur_ford-ranger-raptor-le-pickup-badass_1
Voir la galerie photo

Châssis, freinage, suspensions, c'est du lourd !

Quand on s'installe à bord et que l'on démarre en appuyant sur le bouton de démarrage situé au niveau du contact, une animation « Build Tough » prévient sur l'écran qu'on est bien à bord d'un bolide des plus badass.

Le Raptor se meut à travers 3 modes de conduite routes : normal, sport, glissant pour routes mouillées. Et 4 modes off road : le mode « Baja », sable ou boue, neige profonde, ou encore rocher, qu'on peut déclencher via le bouton « cactus, désert ».
Le mode Baja, c'est le mode ultime où les suspensions sont raidies au maximum pour faire des sauts dans les dunes et avoir le plus de performance. Chez Ford, on précise qu'il s'agit bien d'un mode de conduite « déconseillé sur route » et à utiliser avec parcimonie.
Ce 4x4 de course dans sa version civilisée est vendu comme véhicule utilitaire et est – pour le moment – exonéré de malus. Mais ça, faut pas le crier trop fort, ça reste entre nous ?!

Tout est énorme dessus, comme la boule d'attelage, ou ce logo forgé dans la calandre spécifique à l'avant, y compris l'emblématique logo qui se trouve à l'arrière, jusqu'au pot d'échappement actif à valve qui propose 4 modes : normal, silencieux, sport et Baja.


Impressionnant et loin du bling-bling

L'on remarque des sorties d'aération présentes sur le capot, la calandre et même les flancs du pick-up. Ces dernières sont réelles et pas esthétiques. Pour monter à bord, un robuste marchepied forgé qui invite à franchir un seuil de porte Ford Performance.


Il est équipé d'un moteur V6 essence biturbo de 290 ch et chaussé de pneus Bridgestone de 17 pouces.
À l'intérieur, tout est nouveau, comme les réglages via les boutons sur le volant. Changement également au niveau du combiné d'instrumentation numérique : on note que le volant arbore des surpiqûres orange en rappel de la couleur extérieure. Et, petit détail esthétique, les grilles d'aération façon nids-d'abeilles rappellent la calandre emblématique des Ford.

L'écran central entièrement tactile intègre le système Sync 4, qui est le dernier système de navigation chez Ford.
On notera cette option amusante « Sketch » qui permet de dessiner sur l'écran et passer le temps, ou amuser les enfants. Seules les commandes de la climatisation restent physiques.
Autre petit détail que l'on notera et qui confirmera que vous êtes bien à bord d'une américaine : les porte-gobelets à l'américaine qui sortent dès qu'on appuie sur le bouton.

À l'arrière, le hayon intègre des clapets pour y fixer des étaux, ce qui offre une planche robuste pour y bricoler.
Le Ford Ranger Raptor est équipé d'une ridelle à ouverture électrique qui active un éclairage LED lorsqu'on l'ouvre.


À l'intérieur de la benne, l'on trouve une prise secteur et une prise allume-cigare et, détail bien pensé, 2 évacuations d'eau.
Les 2 crochets à l'arrière, avec attelage de série, confirment bien que le pick-up n'est pas là pour faire de la figuration.
Intégré aux feux LED, un détecteur d'angle mort pour faire les choses bien et optimiser la conduite à bord d'un véhicule très long.
Capable de tout franchir lorsque l'on active les modes off road, les caméras de recul s'activent à l'avant, à l'arrière, et même en mode 360.
Autre nouveauté, ce petit levier de vitesses qui est parfaitement bien intégré. Ce dernier augure un nouveau mode de transmission « 4A », un mode automatique qui alterne automatiquement entre la répartition de la motricité.
Enfin, cette petite curiosité sur la selle de toit, des commandes auxiliaires pour activer des feux ou autres ajouts sur le Raptor.

On reste bluffés par la visibilité de la lunette arrière qui contribue à apporter un peu de lumière dans l'habitacle d'un vrai 5 places, double cabine avec 4 portes.
Il nous tarde, à La Revue automobile, de mettre le cap sur la Californie et le Baja californien pour partir à l'aventure à bord de ce Raptor, et tester ses aptitudes dans le désert mexicain.

nos annonces Ford

  • Ford Ranger
    3 (3) 2.0 ECOBLUE 213 7CV SUPER CABINE WILDTRAK AUTO

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 25/02/2021
    Garantie : 36 mois
    Prix de vente : 37 680 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 50 166 €
    Remise de : -12 486 €

  • Ford Ranger
    3 (3) 2.0 ECOBLUE 213 7CV SUPER CABINE WILDTRAK AUTO

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 17/03/2021
    Garantie : 36 mois
    Prix de vente : 37 880 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 50 166 €
    Remise de : -12 286 €

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 06/07/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 06/07/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 37 230 €
    Mensualité : 404€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -6 000 €