logo La revue auto

L’e-Legend portera le nom de Peugeot 504 Legend

Il y a maintenant quelques mois, Peugeot présentait sur son stand du Mondial de l’Automobile 2019, un concept-car qui bouleversa un grand nombre d’entre nous. Il s’agissait du spectaculaire Peugeot e-Legend qui reprenait à son compte les lignes de la mythique 504 coupé dessiné par Pininfarina. Sauf qu’aujourd’hui nous apprenons que Peugeot à déposé toute une série de noms dont 504 Legend.

Peugeot-504-Legend
Voir la galerie photo

Bien évidemment, ce n’est que le nom qui est déposé, mais c’est en même temps le préambule de toute commercialisation… donc de là à mettre en correspondance avec les indiscrétions des ingénieurs que nous avons eus lors de notre présentation exclusive ( un texte à lire ici : Peugeot E-Legend Concept : Le come back de la 504 Coupé), il n’y a qu’un pas.

La Peugeot 504 Legend sera hybride !

Il n’est pas question pour Peugeot de se lancer dans la production d’une toute nouvelle auto. Cependant, la firme dispose d’une plateforme modulaire d’excellente qualité, l’EMP2. Celle-ci est déjà exploitée pour les Peugeot 3008 et 508. Et cela tombe bien, elle est prévue pour accueillir la toute nouvelle génération de moteurs hybrides.

Et souvenez vous de ce qu’annonçait Jean-Philippe IMPARATO, Directeur Général de PEUGEOT : « L’électrification est une magnifique opportunité pour développer de nouvelles sensations de conduite. Nous créons une néo-performance : nouvelles énergies, nouvelles prestations, nouveaux territoires, nouveaux défis à relever... Du pur plaisir à 49 g de CO2/km ! »

Peugeot 504 Legend : 400 chevaux à la clé

La belle serait actuellement sous la responsabilité des ingénieurs PEUGEOT SPORT. Le groupe motopropulseur associerait trois moteurs. Le premier est sous le capot moteur et distribuerait sur le train avant un 4 cylindres turbo PureTech de 200 chevaux. Il est couplé à un moteur électrique de 110 canassons et à un autre, de 200 pur-sang, sur le train arrière.

Le système développerait aux alentours de 400 chevaux pour 500 Nm de couple. La cavalerie passerait par les 4 roues et une boîte de vitesse automatique à 8 rapports pour exécuter un 0 à 100 km/h en 4 secondes et 2,5 secondes en reprise de 80-120km/h.

N’oublions pas que ces performances seraient rendues possibles grâce à une batterie haute performance qui limiterait les émissions à seulement 49 g/km de CO2 en WLTP.

Photo© Julien Fautrat